Retour


01/09/2016
Le marché de la FoodTech : Qui va manger l'autre ?
Certaines foodtech ont choisi de cuisiner elles-mêmes leurs repas. Elles remontent ainsi la chaîne de valeur, et proposent des plats composés avec des matières premières sélectionnées. En France, Frichti s'est lancé mi-2015 et a levé 1 million d'euros la même année auprès d'Alven, qui avait déjà vécu une success story avec les fondateurs. En mars 2016, un nouveau tour de table de 12 millions d'euros réunit Alven, Idinvest Partners et des business angels.




X

X

X