Retour


03/11/2016
Idinvest Partners et d'autres patrons de fonds s'engagent afin d'apporter des idées nouvelles aux politiques
Les gérants du non-coté sortent de leur réserve pour s'investir dans la campagne présidentielle de 2017. Investisseurs fortunés, influents mais discrets, ils sont aujourd'hui nombreux à s'impliquer pour la première fois auprès des candidats, le plus souvent d'obédience libérale, d'Alain Juppé à Emmanuel Macron. Cette mobilisation concerne aussi l'écosystème numérique. Benoist Grossmann, figure du capital-risque chez Idinvest, ancien administrateur de France Digitale, reconnaît avoir cotisé pour la première fois à deux campagnes, celles d'Emmanuel Macron et d'Alain Juppé, et dit participer aux idées : « Notre écosystème entrepreneurial est extraordinaire, il faut absolument l'encourager. Cela commence par son environnement réglementaire, qu'il est urgent de stabiliser. »




X

X

X