Revues de presse


  • 30/12/2016 - L'effervescence des start-up de l'automobile

    Le Business Lab de Peugeot-Citroën est composé de huit personnes pour « couver » une cinquantaine de jeunes sociétés. Le groupe français n'investit pas directement dans le capital des start-up mais préfère les alliances. Pour ce faire, PSA a choisi de s'associer avec Idinvest Partners, un fonds d'investissement spécialiste du financement des entreprises européennes de croissance avec plus de 7 milliards d'euros sous gestion, dont 2 milliards destinés aux start-up.

  • 29/12/2016 - 150 millions d'euros dans l'escarcelle de Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest

    La start-up toulousaine Sigfox, à l'origine d'une technologie réseau pour l'Internet des objets, a fait un pas de plus en 2016 pour accélérer son développement. Après avoir levé 15 millions d'euros en décembre 2013, puis 100 millions d'euros en février 2015, l'entreprise a clôturé d'un tour de table financier record de 150 millions d'euros. Plusieurs investisseurs ont pour l'occasion fait leur entrée au capital : Salesforce, Total, Henri Seydoux, Alto Invest, Swen CP et Tamer Group. Ces derniers ont rejoint Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners etIxo qui réinvestissent également dans l'entreprise. Les fonds récoltés doivent permettre à la société de déployer son réseau IoT dans 60 pays d'ici 2018.

  • 23/12/2016 - Frichti, société du portefeuille digital d'Idinvest, la gazelle qui se voit déjà en licorne

    Une success story tient parfois à peu de chose... Il y a 15 mois, Quentin Vacher et Julia Bijaoui lancent Frichti. La start-up de restauration-livraison, qui a levé en mars 12 millions d'euros auprès d'Idinvest Partners et Alven Capital, emploie déjà 350 personnes et son développement est en avance sur celui d'une licorne (dont la valorisation dépasse 1 milliard). La start-up connaît un développement rapide qui la prédestine à un bel avenir.

  • 20/12/2016 - Idinvest Partners soutient l'innovation technologique : l'Afrique n'a pas vocation à demeurer un laboratoire !

    Un début d'explication peut être certainement trouvé dans l'absence de moyens juridiques, économiques et financiers des start-up africaines face aux grands groupes comme EDF. La conquête du marché de l'électricité hors réseau en Afrique de l'Ouest par l'américain Off Grid Electric et le français EDF en est la preuve. L'ouverture du capital de la start-up américaine au fonds Electranova géré par Idinvest Partners est un élément favorable à cette conquête du marché ivoirien. Les acteurs ont eu la capacité de mettre en commun leurs moyens, non seulement financiers mais aussi juridiques pour aboutir à un accord ayant ouvert la porte à l'accès au marché ouest-africain via la Côte d'ivoire.

  • 20/12/2016 - Marc Liribel, financé par le fond Novi 2 géré par Idinvest, détient à nouveau 100% du capital de MP Hygiène

    La banque publique Bpifrance et Garibaldi Participations, filiale de la Banque Populaire Rhône Alpes, ont cédé leur participation minoritaire dans la société MP Hygiène à son dirigeant, Marc Miribel, qui détient à nouveau 100% du capital, selon un communiqué commun publié mardi. Marc Miribel, financé par le fonds Novi 2 (géré par Idinvest, la Banque Postale et LCL), "vient d'acquérir l'intégralité des titres détenus par Bpifrance et Garibaldi Participations", lui permettant de détenir à nouveau 100% du capital de la société.

  • 15/12/2016 - Le groupe PSA, partenaire d'Idinvest, accélère dans l'open innovation, avec une nouvelle structure, le Business Lab

    Il est dirigé par Anne Laliron, arrivée dans le groupe en 2011 comme chef de produit pour les Peugeot 208 GTI et XY. Le Lab compte huit salariés à Paris, à San Francisco et à Singapour. Sa mission: identifier de nouvelles opportunités de business pour le groupe, les tester et les transformer en produits et services pour les marques Peugeot, Citroën, DS et Free2Move. Le Business Lab travaillera aussi avec l'incubateur interne destiné aux salariés du groupe et disposera d'un volet « venture development», non pas avec son propre fonds, mais par le biais de partenariats avec des investisseurs. Idinvest sera le premier fonds associé.

  • 15/12/2016 - Idinvest récolte les fruits de son coaching

    En sept ans, le fonds a déniché des stars de la French Tech et flirte avec les 7 milliards d'euros sous gestion. Grâce à son expertise et à sa capacité de refinancement. « Benoist Grossmann appréhende vite et bien les business du digital », salue Frédéric Mazzella, le fondateur de BlaBlaCar. Deuxième clé du succès, Idinvest s'inscrit dans la durée : il peut refinancer plusieurs fois l'entreprise si nécessaire, comme dans Talend, accompagné de sa naissance à sa cotation en Bourse. En pouvant miser gros: jusqu'à 30 millions. « La stratégie du bonsaï - arroser plein de petits arbres avec trop peu d'eau - ne marche pas. Nous fournissons à nos entrepreneurs les moyens financiers nécessaires », précise Christophe Bavière.

  • 12/12/2016 - Idinvest Partners aide Argos Soditic à prendre la suite de Weinberg Capital Partners dans Sasa Industrie

    Le fabricant d'équipements de cuisson pour la boulangerie et les métiers de bouche Sasa Industrie n'est plus à vendre. Weinberg Capital Partners, son actionnaire majoritaire depuis 2007, et le fondateur Patrice Jacquelin ont en effet cédé l'intégralité de leurs titres à Argos Soditic - lequel aurait donc devancé un industriel allemand lors du processus d'enchère copiloté par Vulcain et Oddo & Cie. Selon nos informations, l'industriel nordiste aurait bouclé le financement de ce nouvel LBO à l'aide d'une unitranche de 30 M€ confiée par Idinvest Partners et Céréa Partenaire.

  • 12/12/2016 - Idinvest Digital Fund III cible une levée d'au moins 200 M€

    Idinvest profitera aussi de 2017 pour lancer un fonds de dette corporate destiné au financement d'actifs industriels. Au travers de ce fonds, l'équipe d'investissement souhaite recueillir une enveloppe comprise entre 200 et 300 M€. Un premier closing pourrait même intervenir dès le premier semestre de 2017. Cette initiative va se matérialiser par la levée d'Idinvest Industrial Assets, dont l'ambition est de sécuriser entre 150 et 200 M€. « Ce fonds sera appelé à relayer l'action des banques, qui ne peuvent pas répondre à la demande des entreprises dans ce segment, en raison de leurs contraintes réglementaires », explique Christophe Bavière, président du directoire d'Idinvest Partners.

  • 12/12/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, figure parmi les plus gros tours de table de start-up françaises

    En France, les tours de table compris entre 5 et 30 M€ représentent plus de la moitié des fonds récoltés, contre 40 % en 2015. Le ticket unitaire moyen s'établit désormais à 5,61 M€. La vague d'octobre du baromètre Capital Finance faisait déjà état de 24 opérations signées au-dessus des 10 M€. En moins de trois mois, 15 nouvelles opérations ont donc franchi cette barre de la dizaine de millions d'euros.

  • 12/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, signe un accord avec TDF

    Molotov vient de signer un accord stratégique avec TDF, pour intégrer la TNT à l'application. TDF devient ainsi actionnaire, aux côtés, notamment, des fondateurs, le fonds de capital-risque Idinvest, des business angels, ainsi que de la structure de venture de Sky, leader européen de la télévision payante. Lancée en juillet, l'appli Molotov donne accès gratuitement aux chaînes de la TNT, avec des fonctionnalités telles que le restart, la télévision de rattrapage, le suivi de personnalités favorites, et le bookmark des programmes préférés.

  • 09/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, accélère son déploiement

    Lancée en juillet, la plateforme Molotov.tv a pour ambition de distribuer la télévision de manière moderne. Disponible sur tous les écrans, elle permet de regarder les chaînes en live, en replay... une petite révolution du petit écran. Le 7 décembre, de nouvelles options ont été ajoutées, comme l'enregistrement. Pour aller plus vite, Molotov vient de finaliser une seconde levée de fonds de 22 millions d'euros, avec les investisseurs Idinvest, ou encore de façon minoritaire le groupe Sky et le groupe TDF dans le cadre d'un partenariat technologique.

  • 09/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, annonce une levée de fonds de 22 millions d'euros

    La start-up française Molotov, une plateforme de diffusion de chaînes de télévision en ligne, a annoncé mercredi une 2 de levée de fonds de 22 millions d'euros auprès de plusieurs partenaires dont l'opérateur de sites d'antennes TDF. Après un premier tour de table de 10 millions d'euros en 2014, Molotov a effectué cette nouvelle levée auprès de ses investisseurs historiques, notamment le fonds Idinvest, les frères Steve et Jean-Emile Rosenblum (Pixmania), Jacques-Antoine Granjon, et Marc Simoncini.

  • 09/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, annonce une seconde levée de fonds de 22 millions d'euros

    La start-up française Molotov, une plateforme de diffusion de chaînes de télévision en ligne, a annoncé mercredi une seconde levée de fonds de 22 millions d'euros auprès de plusieurs partenaires dont l'opérateur de sites d'antennes TDF. Après un premier tour de table de 10 millions d'euros en 2014, Molotov a effectué cette nouvelle levée auprès de ses investisseurs historiques, notamment le fonds Idinvest, les frères Steve et Jean-Emile Rosenblum (Pixmania), Jacques-Antoine Granjon, et Marc Simoncini.

  • 09/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 22 millions d'euros

    La plate-forme de télévision a annoncé avoir levé 22 millions d'euros auprès du britannique Sky, de l'opérateur de télévision hertzienne TDF et de ses partenaires historiques (Marc Simoncini, les frères Rosenblum, le fonds Idinvest). Molotov ne compte que quelques milliers d'utilisateurs.

  • 09/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 22 millions d'euros pour révolutionner la télévision

    La recette Molotov séduit les investisseurs. La start-up française, qui propose une plateforme de diffusion de chaînes de télévision en ligne, a annoncé mercredi une seconde levée de fonds de 22 millions d'euros auprès de plusieurs partenaires dont l'opérateur de sites d'antennes TDF. Après un premier tour de table de 10 millions d'euros en 2014, Molotov a effectué cette nouvelle levée auprès de ses investisseurs historiques, notamment le fonds Idinvest, et les frères Steve et Jean-Émile Rosenblum (Pixmania). La startup espère atteindre les 100 millions prochainement pour vraiment se déployer à l'international.

  • 08/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 22 millions d'euros

    22 millions d'euros... Le montant levé par la plateforme française de diffusion de chaînes de télévision en ligne Molotov auprès de ses partenaires historiques (Idinvest, les frères Steve et Jean-Emile Rosenblum, Marc Simoncini, Jacques-Antoine Granjon), ainsi que Sky et TDF.

  • 08/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 22 millions d'euros

    La start-up française Molotov, une plateforme de diffusion de chaînes de télévision en ligne, a annoncé mercredi une seconde levée de fonds de 22 millions d'euros auprès de plusieurs partenaires dont l'opérateur de sites d'antennes TDF. Après un premier tour de table de 10 millions d'euros en 2014, Molotov a effectué cette nouvelle levée auprès de ses investisseurs historiques, notamment le fonds Idinvest, les frères Steve et Jean-Émile Rosenblum (Pixmania), Jacques-Antoine Granjon, et Marc Simoncini.

  • 08/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, lance des innovations

    Molotov poursuit son développement. La plateforme qui promet de réinventer l'usage de la télévision vient d'annoncer une seconde levée de fonds de 22 millions d'euros auprès de plusieurs partenaires dont le géant britannique de la télévision payante Sky, détenu par Rupert Murdoch, et l'opérateur de diffusion hertzien TDF. Le premier a mis 4 millions d'euros sur la table et le second un montant « du même ordre de grandeur » pour une participation minoritaire. Le reste de la somme provient des investisseurs historiques, notamment le fonds Idinvest, les frères Steve et Jean-Émile Rosenblum (Pixmania), Jacques-Antoine Granjon, et Marc Simoncini, ainsi que de business angels.

  • 08/12/2016 - Le groupe PSA, partenaire d'Idinvest vient de lancer le « Business Lab »

    Le Business Lab a pour objectif de fournir des points d'entrée privilégiés dans les services du groupe aux start-up que nous sélectionnerons. Il comprend aussi une partie Venture Development, en partenariat avec Idinvest Partners. Nous ne voulons pas d'un fonds corporate car nous préférons nous appuyer sur des experts aguerris. Idinvest a une très bonne expérience dans la sélection des start-up. Nous y avons nous-même investi et nous sommes en train d'analyser les jeunes pousses de leur portefeuille.

  • 08/12/2016 - Idinvest figure dans le baromètre des levées de fonds

    En tête de classement, la levée de 150 millions d'euros bouclée par l'opérateur français pour objets connectés Sigfox auprès, notamment, du géant américain du CRM Salesforce, de l'entreprise pétrolière et gazière tricolore Total. Les levées de fonds des start-up françaises en novembre 2016 Société Montant levé (en millions d'euros) Investisseurs Secteur Sigfox 150 Salesforce, Total, Henri Seydoux, Alto Invest, Swen CP, Tamer Group, Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners et encore d'autres.

  • 08/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, vient de lever 22 millions d'euros

    22 millions d'euros : Le montant levé par la plate-forme française de diffusion de chaînes de télévision en ligne Molotov auprès de ses partenaires historiques (Idinvest, les frères Steve et Jean-Emile Rosenblum, Marc Simoncini, Jacques-Antoine Granjon), ainsi que Sky et TDF.

  • 07/12/2016 - Idinvest se lance dans le financement d'actifs industriels de PME européennes

    Le spécialiste du capital-croissance et de la dette privée prépare pour l'an prochain une levée de fonds de 150 à 200 millions d'euros. Idinvest Partners va rajouter une corde à son arc. A l'occasion de son bilan annuel, le spécialiste du capital-croissance midmarket a dévoilé qu'il travaillait à un nouveau fonds de dette privée dédié au financement d'actifs industriels des PME européennes. «Nous comptons démarrer la levée de fonds en 2017» a déclaré Christophe Bavière, le président d'Idinvest.

  • 07/12/2016 - Idinvest se lance dans le financement d'actifs industriels de PME européennes

    Le spécialiste du capital-croissance et de la dette privée prépare pour l'an prochain une levée de fonds de 150 à 200 millions d'euros. Idinvest Partners va rajouter une corde à son arc. A l'occasion de son bilan annuel, le spécialiste du capital-croissance midmarket a dévoilé qu'il travaillait à un nouveau fonds de dette privée dédié au financement d'actifs industriels des PME européennes. «Nous comptons démarrer la levée de fonds en 2017» a déclaré Christophe Bavière, le président d'Idinvest.

  • 07/12/2016 - Idinvest Partners dépasse les 7 Md€ sous gestion

    Le fonds continue de se déployer tous azimuts dans le non coté et compte encore lever deux véhicules rassemblant plus de 500 M€. Cette année 815 M€ ont été investis. Idinvest Partners attire de plus en plus d'investisseurs internationaux, ce qui lui permet de viser des tailles de fonds de plus en plus conséquentes. Présidé par Christophe Bavière, Idinvest Partners compte accélérer, l'an prochain, sur ses levées de fonds en élargissant la nationalité de ses LP's, par exemple vers des investisseurs chinois avec lesquels des discussions seraient engagées.

  • 07/12/2016 - Idinvest Partners travaille son allure internationale

    «Talend et Criteo ont été parmi les très rares sociétés françaises à se coter au Nasdaq et il s'avère qu'Idinvest faisait partie des premiers investisseurs ». Avec une telle entrée en matière, Christophe Bavière, directeur général d'Idinvest, capte l'attention de son auditoire. « Nous avons mis entre 5 et 6 millions d'euros dans Criteo et on est sorti à 400 millions », précise Benoist Grossmann, managing partner. Pour Talend, la réussite est tout aussi louable alors qu'Idinvest a fait partie du premier tour de table de l'éditeur de logiciels et qu'il détient encore 20% d'une entreprise valorisée autour de 800 millions d'euros.

  • 07/12/2016 - Idinvest Patrimoine 2016, FCPI ISF d'Idinvest Partners, figure parmi les clés pour investir dans l'innovation

    Le choix d'un fonds commun de placement dans l'innovation (FCPI) limitera le risque en le répartissant sur plusieurs sociétés innovantes, tout en bénéficiant de l'expertise d'un gérant professionnel. Sous ce format du FCPI peuvent se cacher des approches d'investissement différentes. Par exemple, ldinvest Patrimoine 2016 va privilégier des sociétés en démarrage, avec à la clé un risque élevé et un fort potentiel de rentabilité Quatre FCPI précédemment lancés par Idinvest Partners ont ainsi plus que triplé la mise de départ, sans intégrer l'avantage fiscal.

  • 07/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, vient d'annoncer une seconde levée de fonds de 22 millions d'euros

    Le service qui veut révolutionner l'usage de la télévision lance de nouvelles innovations. Molotov poursuit son développement. La plateforme qui promet de réinventer l'usage de la télévision vient d'annoncer une seconde levée de fonds de 22 millions d'euros auprès de plusieurs partenaires dont le géant britannique de la télévision payante Sky, détenu par Rupert Murdoch , et l'opérateur de diffusion hertzien TDF Le premier a mis 4 millions d'euros sur la table et le second un montant «du même ordre de grandeur» pour une participation minoritaire.

  • 07/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 22 millions d'euros

    Molotov poursuit son développement. La plateforme qui promet de réinventer l'usage de la télévision vient d'annoncer une seconde levée de fonds de 22 millions d'euros auprès de plusieurs partenaires dont le géant britannique de la télévision payante Sky, détenu par Rupert Murdoch, et l'opérateur de diffusion hertzien TDF. Le premier a mis 4 millions d'euros sur la table et le second un montant «du même ordre de grandeur» pour une participation minoritaire. Le reste de la somme provient des investisseurs historiques, notamment le fonds Idinvest, les frères Steve et Jean-Émile Rosenblum (Pixmania), Jacques-Antoine Granjon, et Marc Simoncini.

  • 07/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 22 millions d'euros

    Molotov en a fini avec son deuxième tour de table. Souscrite par plusieurs actionnaires historiques, dont le fonds Idinvest, la levée se monte finalement à 22 millions d'euros. Elle est marquée par la participation de TDF. Cette levée de fonds est l'occasion d'annoncer le lancement de fonctionnalités parmi lesquelles « Bookmark », qui permet d'enregistrer des programmes dans le cloud, sans contrainte de durée de conservation.

  • 07/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 22 millions d'euros

    Molotov en a fini avec son deuxième tour de table. Souscrite par plusieurs actionnaires historiques, dont le fonds Idinvest, la levée se monte finalement à 22 millions d'euros. Elle est marquée par la participation de TDF. Cette levée de fonds est l'occasion d'annoncer le lancement de fonctionnalités parmi lesquelles « Bookmark », qui permet d'enregistrer des programmes dans le cloud, sans contrainte de durée de conservation.

  • 07/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 22 millions d'euros

    La start-up française Molotov, une plateforme de diffusion de chaînes de télévision en ligne, a annoncé mercredi une seconde levée de fonds de 22 millions d'euros auprès de plusieurs partenaires dont l'opérateur de sites d'antennes TDF. Après un premier tour de table de 10 millions d'euros en 2014, Molotov a effectué cette nouvelle levée auprès de ses investisseurs historiques, notamment le fonds Idinvest, les frères Steve et Jean-Émile Rosenblum (Pixmania), Jacques-Antoine Granjon, et Marc Simoncini.

  • 07/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 22 millions d'euros

    Molotov se donne les moyens de financer son expansion à l'étranger. La start-up a annoncé mercredi 7 décembre avoir levé 22 millions d'euros supplémentaires. Cela porte à 32 millions d'euros l'argent levé depuis la création. Ces nouveaux fonds ont été apportés par des actionnaires existants, comme le fonds Idinvest, et de nouveaux actionnaires: le bouquet britannique Sky (qui a mis 4 millions d'euros), le fondsLetter One du Russe Mikhail Fridman, ainsi que le français TDF.

  • 07/12/2016 - Molotov, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 22 millions d'euros

    Molotov se donne les moyens de financer son expansion à l'étranger. La start-up a annoncé mercredi 7 décembre avoir levé 22 millions d'euros supplémentaires. Cela porte à 32 millions d'euros l'argent levé depuis la création. Ces nouveaux fonds ont été apportés par des actionnaires existants, comme le fonds Idinvest, et de nouveaux actionnaires: le bouquet britannique Sky (qui a mis 4 millions d'euros), le fondsLetter One du Russe Mikhail Fridman, ainsi que le français TDF.

  • 07/12/2016 - Le groupe PSA, partenaire d'Idinvest, annonce la création du « Business Lab »

    Après avoir créé une nouvelle marque dédiée à la mobilité, Free2Move, le groupe PSA lance une unité dédiée à l'open innovation, le "Business Lab", qui fera le lien avec les start-up et testera de nouveaux concepts. Le Business Lab sera la porte d'entrée des start-up avec le groupe PSA. Le Business Lab travaillera aussi avec l'incubateur interne destiné aux salariés du groupe, et disposera d'un volet "venture development", non pas avec son propre fonds, mais par le biais de partenariats avec des investisseurs. Le premier sera le fonds Idinvest, d'autres suivront.

  • 06/12/2016 - Idinvest Digital Fund III cible une levée d'au moins 200 M€

    Idinvest Partners va également profiter de 2017 pour lancer un fonds de dette corporate destiné au financement d'actifs industriels. « Ce fonds sera appelé à relayer l'action des banques, qui ne peuvent pas répondre à la demande des entreprises dans ce segment, en raison de leurs contraintes réglementaires, explique Christophe Bavière, président du directoire d'Idinvest Partners. Il offrira à ses souscripteurs un couple rendement-risque attractif, avec un TRI de 4-5 %. »

  • 06/12/2016 - Idinvest Partners, partenaire de l'accélérateur d'Allianz

    Après une année d'existence, l'accélérateur de l'assureur français, installé au sein de l'Allianz Riviera à Nice, s'étoffe notamment en développant les partenariats corporate. L'idée a émergé après qu'Allianz ait organisé à Paris fin novembre Allianz&Co, dont le principe était de faire pitcher 18 startup devant des investisseurs à l'envergure internationale tels Ventech, Idinvest Partners (déjà partenaire de l'accélérateur) Serena Capital ou Elaie Partners. La co-accélération corporate, voilà la différenciation made in Allianz. Depuis son lancement, l'accélérateur d'Allianz a permis une levée de fonds globale de 15 M€.

  • 05/12/2016 - Avec le soutien d'Idinvest Partners, le Groupe PSA crée le Business Lab

    Pour répondre au développement rapide de nouveaux usages automobiles, le Groupe PSA (Paris:UG) crée le Business Lab, véritable dispositif de détection et transformation de nouveaux business. Il signe un accord de partenariat avec Idinvest Partners, leader du financement de la croissance des entreprises européennes avec plus de 7 milliards d'euros sous gestion, dont 2 dédiés au financement des startups. Anne Laliron, Directeur du Business Lab, déclare que « ce Business Lab va permettre au Groupe PSA de structurer et d'accélérer les partenariats avec les startups pour proposer à nos clients des expériences de mobilité inédites. »

  • 05/12/2016 - Avec l'aide du fonds Idinvest Partners, Peugeot élargit son « interface » start-up

    Pour soigner l'écosystème, le constructeur déploie un business lab avec l'aide du fonds Idinvest. «PSA et les start-up évoluent dans deux mondes différents, avec chacun son rythme et ses méthodes» , précise Anne Laliron, directeur du Business Lab, qui compte néanmoins s'appuyer sur certaines compétences de ses collègues. Ou sur le fonds Idinvest, chez qui le constructeur vient d'investir plus de 10 millions d'euros. « Ils vont surtout nous aider à capter les bons acteurs dans le flux, c'est leur métier », dit l'ingénieur.

  • 05/12/2016 - Avec l'aide du fonds Idinvest Partners, Peugeot élargit son « interface » start-up

    Pour soigner l'écosystème, le constructeur déploie un business lab avec l'aide du fonds Idinvest. «PSA et les start-up évoluent dans deux mondes différents, avec chacun son rythme et ses méthodes» , précise Anne Laliron, qui compte néanmoins s'appuyer sur certaines compétences de ses collègues et sur le fonds Idinvest, chez qui le constructeur vient d'investir plus de 10 millions d'euros. « Ils vont surtout nous aider à capter les bons acteurs dans le flux, c'est leur métier », dit l'ingénieur.

  • 01/12/2016 - Didier Picot est nommé responsable informatique d'Idinvest Partners

    Didier Picot est nommé responsable informatique d'Idinvest Partners. Il a travaillé au sein du groupe Accor et pour le compte d'enseignes de la grande distribution comme Carrefour, Intermarché et Leclerc. Il a un diplôme Administration système informatique et communication réseau et un BTS en électronique.

  • 01/12/2016 - Benoist Grossmann, Managing Partner d'Idinvest, figure dans les 500 chances pour la France

    Benoist Grossmann traque les futurs Dailymotion et Meetic. Figure emblématique du capital-risque à la française, ancien chercheur à la Nasa et à EDF, le Managing Partner d'Idinvest officie comme investisseur depuis près d'un quart de siècle essentiellement dans l'Internet. Ses références : Dailymotion, Meetic ou Criteo.

  • 01/12/2016 - Idinvest Patrimoine 2016, FCPI ISF d'Idinvest Partners figure parmi les solutions de réduction d'impôt sur le revenu 2016

    Si celui auquel souscrit l'épargnant est investi à 60 % au minimum dans des sociétés innovantes (FCPI) ou des PME régionales (FPI), il peut en effet effacer 18 % de son impôt sur le revenu. Cette année, de nouvelles contraintes sont venues compliquer ces produits déjà très techniques. Les épargnants plus sophistiqués ont donc intérêt à opter pour des fonds plus classiques, comme Capital Invest PME 2016, ou Idinvest Patrimoine 2016, d?Idinvest.

  • 01/12/2016 - Idinvest figure parmi ceux qui font grandir les start-up

    « Depuis dix ans, on assiste à une forte croissance du private equity sur tous ses segments, assurant ainsi les différents stades de développement des start-up. Pour notre part, nous avons intensifié nos activités en Chine, où les initiatives innovantes se déploient rapidement dans des secteurs diversifiés comme la cleantech ou les usages numériques », confirme Julien Mialaret, directeur d'investissements d'Idinvest Partners. Des fonds franco-chinois se sont créés plus récemment.

  • 25/11/2016 - Allianz, partenaire historique d'Idinvest Partners, lance l'appel à candidature pour développer son internationalisation

    Allianz vient de lancer l'appel à candidature pour sa 4e promotion, le Winter Batch#2, et développe son internationalisation avec l'ouverture d'un landing space et d'une co-accélération en Chine. Pour être sélectionnées, les startups doivent proposer une offre ou un service innovant. Cinq jeunes pousses intégreront dès le mois de décembre le programme d'accélération de cinq mois qui leur permettra d'approfondir leur business model et la structuration de leur stratégie. Elles auront accès à des financeurs et investisseurs de premier plan, dont Bpifrance et Idinvest Partners, et pourront se voir proposer un partenariat avec Allianz ou bien tester leur solution à l'international.

  • 24/11/2016 - Sigox, société du portefeuille digital d'Idinvest, vient de lever 150 millions d'euros

    La pépite française de la connectivité W débit Sigfox boucle une nouvelle levée de fonds. Après avoir réuni 100 millions d'euros en 2015, elle récolte 150 millions d'euros supplémentaires. Ses investisseurs historiques, parmi lesquels Bpifrance et Idinvest Partners, remettent au pot, Air liquide et Intel rempilent eux aussi, et de nouveaux acteurs les rejoignent, comme Total, Salesforce et le fondateur de Parrot, Henri Seydoux.

  • 24/11/2016 - Electranova, fonds géré par Idinvest, en partenariat avec EDF, figure parmi les solutions faisant face aux nouveaux acteurs dans l'énergie

    Entretien avec Florian Ortega, Manager chez Colombus Consulting : les opportunités technologiques, sont nombreuses et permettent aux grands groupes d'enrichir leur capacité à innover. Pour bénéficier de ces opportunités, plusieurs types d'actions sont menés par les grands groupes. Certains ont créé des fonds d'investissement, comme EDF et Idinvest avec Electranova, Engie avec OpenInnov, pour prendre des parts dans ces sociétés. L'enjeu est de pouvoir et de savoir industrialiser les réussites.

  • 24/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, annonce la clôture d'un nouveau tour de table financier record de 150 millions d'euros

    La société toulousaine Sigfox a annoncé, le 18 novembre, la clôture d'un nouveau tour de table financier record de 150 millions d'euros afin d'accélérer l'expansion de son réseau à l'international. Les actionnaires historiques réinvestissent : Air Liquide, Bpifrance, Elliott, Idinvest Partners. Ludovic Le Moan, CEO, précise: « Cela va permettre à Sigfox d'atteindre son objectif en termes de rentabilité. C'est important, notamment en tant que société française qui s'attaque à un marché nouveau d'envergure mondiale. »

  • 24/11/2016 - Klassroom, société du portefeuille d'Idinvest, à l'assaut des écoles primaires

    Depuis la rentrée de septembre, une soixantaine d'instituteurs du premier degré, répartis partout en France, utilisent le carnet de liaison numérique inventé par la startup française Klassroom. Une convention a été signée avec l'Education nationale pour promouvoir l'outil auprès des enseignants. Fondée au printemps dernier par deux entrepreneurs, Damien Rottemberg et Frank-David Cohen, Klassroom a levé cet automne 420.000 euros auprès d'Allianz/Idinvest et de business angels et revendique déjà une soixantaine d'utilisateurs, en France mais aussi aux Etats-Unis.

  • 24/11/2016 - Idinvest Partners participe à une levée de fonds de 2 millions d'euros pour la start-up Sync

    La start-up Sync propose des solutions technologiques pour rendre les publicités télévisées interactives, grâce aux mobiles et aux tablettes. « La télévision fait son travail de développement des marques et le digital fait son boulot de transformation. Non seulement c'est un enrichissement contextualisé, mais surtout les consommateurs sont touchés au bon moment », assure le fondateur Laurant Weill. Sans surprise, en septembre dernier, le concept tape dans l'?"il de deux fonds d'investissement, Idinvest Partners et Entrepreneur Venture, qui participent à une levée de fonds de 2 millions d'euros.

  • 24/11/2016 - Retrouvez Idinvest Patrimoine 2016, FCPI ISF d'Idinvest Partners, parmi les solutions de réduction d'impôt sur le revenu 2016

    Les épargnants plus sophistiqués, et plus patients, ont intérêt à opter pour des fonds plus classiques, comme Idinvest Patrimoine 2016, d'Idinvest. Tous ces fonds prélèvent en moyenne 4,5% de frais annuels. La déduction fiscale de 18% ne permet d'absorber que quatre ans de frais. Les gestionnaires doivent donc compenser les années suivantes avec les performances du portefeuille, pour que l'investisseur s'en tire bien. « L'investissement dans l'innovation est un métier de spécialiste. Notre objectif est de délivrer un retour sur investissement important, même hors avantage fiscal : celui-ci doit être un booster de performance, pas l'argument principal » remarque Benoist Grossmann, directeur associé d'Idinvest Partners.

  • 23/11/2016 - Assurance-vie : Retrouvez Idinvest Partners parmi les nouveaux supports pour investir autrement

    Pour inciter les Français à sortir du fonds en euros, les assureurs doivent trouver des alternatives attrayantes. Les clients aisés commencent ainsi à avoir accès dans les contrats à des fonds investis dans des PME non cotées en Bourse. Après CNP et Axa, BNP Paribas Cardif en propose un, géré par Idinvest, spécialiste du private equity. « Beaucoup d'assureurs réfléchissent à offrir ces supports qui ne ressemblent pas du tout aux FCPI, car nous pouvons y financer des PME différentes, pas forcément innovantes par exemple, plus matures », relève Christophe Bavière, le président d'Idinvest.

  • 23/11/2016 - Idinvest fait partie des sociétés de gestion qui ont su faire leurs preuves dans le passé en dénichant de futures pépites

    Cette année encore, les contribuables ont jusqu'au 31 décembre pour réduire leur impôt sur le revenu en investissant dans des PME au travers d'un FIP ou d'un FCPI. Une partie des gérants gravitent dans l'univers du capital risque et n'hésitent pas à investir dans de jeunes pousses prometteuses. La performance des fonds peut être spectaculaire, permettant à leurs souscripteurs de gagner plus de 50% sur la durée de leur investissement. Idinvest, Omnes Capital, ou Truffle Capital font partie des sociétés de gestion qui ont su faire leurs preuves dans le passé en dénichant de futures pépites telles que le spécialiste du ciblage publicitaire Criteo.

  • 23/11/2016 - Klassroom, société du portefeuille d'Idinvest, a su séduire l'Education nationale

    Avec Klassroom, le carnet de liaison digital entre à l'école ; son application fait communiquer parents et enseignants. Entretien avec Frank-David Cohen, co-fondateur de Klassroom : « Nous venons de lever 300,000 euros sur la plateforme d'investissement participatif SmartAngels, ainsi qu'auprès d'Allianz/Idinvest. Nous avons un bon programme de travail avec les écoles. Ensuite, nous pourrions pivoter à nouveau vers d'autres communautés, car je crois toujours à ce concept. »

  • 22/11/2016 - Idinvest Partners a annoncé le premier closing à 250 millions d'euros de son fonds Idinvest Growth Fund II

    L'activité de capital-développement d'Idinvest Partners possède désormais son navire amiral. Le spécialiste du mid market a bouclé le premier closing d'Idinvest Growth Fund II à hauteur de 250 millions d'euros. Le véhicule, qui vise un closing final entre 350 et 400 millions au premier semestre 2017, ciblera en priorité les sociétés européennes spécialistes du digital, qui représenteront 70% à 80% de l'actif, ainsi que les secteurs de la santé et des énergies renouvelables. «Idinvest est présent depuis longtemps sur le segment du capital » explique Benoist Grossmann, managing partner chez Idinvest.

  • 22/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille d'Idinvest, réalise une levée de fonds de 150 millions d'euros

    La start-up toulousaine Sigfox, à l'origine d'un réseau de communication mondial bas débit pour les objets connectés, a clôturé un nouveau tour de table financier de 150 millions d'euros. Elle compte ainsi accélérer l'expansion de son réseau international et atteindre une couverture mondiale. Au rang des nouveaux investisseurs, on retrouve Alto Invest, Salesforce Ventures, Henri Seydoux (le PDG de Parrot), Swen CP, Tamer Group et le géant de l'énergie Total. Ils rejoignent les actionnaires historiques Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners et IXO.

  • 22/11/2016 - Idinvest Partners structure son offre de capital-développement

    La société de capital-investissement a annoncé le premier closing à 250 millions d'euros de son fonds Idinvest Growth Fund II, qui vise à terme 350 à 400 millions. Le véhicule ciblera en priorité les sociétés européennes spécialistes du digital, qui représenteront 70% à 80% de l'actif, ainsi que les secteurs de la santé et des énergies renouvelables. « Idinvest est présent depuis longtemps sur le segment du growth capital », explique Benoist Grossmann, Managing Partner chez Idinvest. Les investisseurs perçoivent désormais le growth capital comme une classe d'actifs à part entière offrant des rendements élevés, une duration relativement courte et des risques moins élevés que la perception généralement répandue ».

  • 21/11/2016 - Sigfox, une start-up dans le portefeuille digital d'Idinvest, balise son financement jusqu'à une entrée en Bourse

    Le leader français des réseaux bas débit pour objets connectés, Sigfox, a annoncé le 18 novembre une levée de fonds de 150 millions d'euros, la deuxième plus élevée pour une start-up française derrière celle de Blablacar fin 2015. A cet horizon, la start-up espère être présente dans 60 pays, contre 26 aujourd'hui. C'est la raison pour laquelle la société a fait entrer à son capital un industriel comme Total. Des actionnaires historiques ont aussi remis au pot: Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners.

  • 21/11/2016 - Sigfox, une start-up dans le portefeuille digital d'Idinvest, change de direction

    La start-up française vient de lever 150 millions d'euros auprès d'un panel d'investisseurs aussi prestigieux que diversifié. Le groupe pétrolier Total et l'éditeur de logiciels américain Salesforce font partie des nouveaux actionnaires. L'entreprise, qui voit son chiffre d'affaires tripler chaque année, espère atteindre le cap des 100 millions en 2017. Pour mener cette opération, Sigfox a travaillé avec Lazard et Goldman Sachs, deux banques habituées à jongler avec les milliards de dollars des multinationales. Aux côtés des fonds traditionnels Idinvest Partners, Intel Capital et IXO PE, qui ont remis au pot, on trouve aussi de grands industriels comme Total.

  • 21/11/2016 - Impeto, financé par Idinvest Partners, lance le dépistage du diabète en pharmacie

    «Notre dispositif simplifie le dépistage, tout en étant plus fiable et plus complet que la traditionnelle piqûre de mesure de la glycémie» Philippe Brunswick, l'un des cofondateurs d'Impeto. Financé par ses fondateurs puis par des levées de fonds d'un total de 7 millions d'euros auprès d'investisseurs privés et des fonds Seventure (filiale de Natixis) et Idinvest, Impeto s'autofinance aujourd'hui. La startup réalisera en 2016 un chiffre d'affaires supérieures à 8 millions d'euros.

  • 21/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, change de direction

    La start-up française vient de lever 150 millions d'euros auprès d'un panel d'investisseurs aussi prestigieux que diversifié. Le groupe pétrolier Total et l'éditeur de logiciels américain Salesforce font partie des nouveaux actionnaires. L'entreprise, qui voit son chiffre d'affaires tripler chaque année, espère atteindre le cap des 100 millions en 2017. Pour mener cette opération, Sigfox a travaillé avec Lazard et Goldman Sachs, deux banques habituées à jongler avec les milliards de dollars des multinationales. Aux côtés des fonds traditionnels Idinvest Partners, Intel Capital et IXO PE, qui ont remis au pot, on trouve aussi de grands industriels comme Total.

  • 21/11/2016 - Un nouvel investissement pour Dayuse, société du portefeuille digital d'Idinvest

    Dayuse propose à ses clients des chambres d'hôtel en journée. Persuadé de la «pertinence» de ce service, Jacques-Antoine Granjon, le fondateur de Vente-Privée est récemment entré au capital de la start-up. Depuis son lancement fin 2010, Dayuse.com a loué plus de 400.000 chambres. Dayuse prévoit de se lancer en Asie au premier trimestre 2017 et, d'ici 2020, d'être présent dans 50 pays. En début d'année, le fonds Idinvest Partners, associé à Partech Ventures, avait investi 15 millions d'euros dans Dayuse.com.

  • 20/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, clôt un cycle de financement de 150 M€

    Avec plus de 10 millions d'objets enregistrés sur son réseau et une couverture actuelle englobant 26 pays, Sigfox renforce sa position de leader mondial dans l'espace de l'IdO. Ce nouveau cycle de financement permettra à l'entreprise d'étendre son réseau international à 60 pays d'ici 2018 et d'atteindre un seuil de rentabilité financière. Sales force, Total, Henri Seydoux (PDG de Parrot), Alto Invest, Swen CP et Tamer Group rejoindront Sigfox en tant que nouveaux investisseurs. Les actionnaires existants, y compris Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners et IXO, réinvestiront également dans l'entreprise.

  • 20/11/2016 - Impeto, financé par Idinvest Partners, lance le dépistage du diabète en pharmacie

    «Notre dispositif simplifie le dépistage, tout en étant plus fiable et plus complet que la traditionnelle piqûre de mesure de la glycémie» Philippe Brunswick, l'un des cofondateurs d'Impeto. Financé par ses fondateurs puis par des levées de fonds d'un total de 7 millions d'euros auprès d'investisseurs privés et des fonds Seventure (filiale de Natixis) et Idinvest, Impeto s'autofinance aujourd'hui. La start-up réalisera en 2016 un chiffre d'affaires supérieur à 8 millions d'euros.

  • 18/11/2016 - Retrouvez Idinvest Strategic Opportunities, fonds géré par Idinvest, parmi les nouvelles idées pour faire fructifier son argent

    Après AXA et la CNP, BNP Paribas Cardif lance pour sa clientèle VIP - en banque privée - une nouvelle option de fonds d'investissement pour ses assurances-vie, Idinvest Strategic Opportunities. Ce fonds permettra d'investir dans des entreprises non cotées en Bourse. Il va être géré par la société de gestion indépendante Idinvest Patinera, spécialisée depuis vingt ans dans ce domaine (avec un encours global de 6,4 milliards d'euros). Vous pourrez ainsi miser, à l'écart des cotations boursières souvent erratiques, sur l'essor d'entreprises françaises et européennes de taille intermédiaire (ETI).

  • 18/11/2016 - L'offre de BNP Paribas avec Idinvest Partners : le private equity fait son entrée dans l'assurance-vie

    Grâce à la loi Macron, les fonds de private equity (investissement dans des sociétés non cotées) font en effet leur apparition au sein des contrats d'assurance-vie. Trois offres ont émergé à ce jour : celle BNP Paribas avec Idinvest, celle de CNP avec Ardian et celle d'Axa avec NextStage. Les fonds de private equity du partenaire ont été implémentés dans les contrats haut de gamme de chacun des assureurs.

  • 18/11/2016 - La campagne 2016 des FCPI et des FIP est lancée : retrouvez Idinvest Patrimoine 2016, FCPI ISF d'Idinvest Partners

    A six semaines de la fin de l'année, vous avez encore l'opportunité d'alléger le montant de l'impôt sur le revenu dont vous devrez vous acquitter en 2017. Vous pouvez cumuler la réduction d'impôt en achetant des parts à la fois de FCPI et de FIP. Une condition à l'investissement dans ces fonds : pour bénéficier de leurs atouts fiscaux, vous devez conserver vos parts de FCPI ou de FIP pendant au moins cinq ans.


  • 18/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, boucle un nouveau tour de table de 150 millions d'euros

    Nouveau coup d'accélérateur pour Sigfox. L'entreprise française à l'origine d'un des réseaux dédié à l'IoT annonce avoir levé 150 millions d'euros afin d'accélérer l'expansion de son réseau international et atteindre une couverture mondiale. Le tour de table accueille de nouveaux investisseurs comme Salesforce, Total, et Henri Seydoux tandis que les actionnaires historiques tels que Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners et IXO réinvestissent dans l'entreprise.

  • 18/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 150 millions d'euros

    Sigfox, pépite de la connectivité bas débit, vient de boucler une cinquième levée de fonds. Après avoir réuni 100 millions d'euros en février 2015, la start-up installée à Labège, près de Toulouse, annonce avoir levé 150 millions d'euros. Ses investisseurs historiques - Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners and IXO - remettent au pot, et de nouveaux acteurs les rejoignent : le groupe énergétique français Total, l'américain Salesforce, le fondateur de Parrot Henry Seydoux, ainsi que les fonds Alto Invest, Swen CP et Tamer Group. Avec cette levée de fonds, Sigfox va continuer à grandir rapidement.

  • 18/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 150 millions d'euros pour accélérer ses déploiements

    L'opérateur qui délivre un réseau mondial dédié aux objets connectés vient de lever 150 millions dans un tour de table qui a attiré de nouveaux investisseurs. Salesforce, Total, Henri Seydoux (fondateur de Parrot et administrateur de l'opérateur IoT), Alto Invest, Swen CP et Tamer Group. Sigfox signale qu'Intel, IDinvest Partners et IXO PE ont également remis au pot à l'occasion de cette récente augmentation de capital. Ce énième soutien permettra à l'entreprise cofondée par Ludovic Le Moan d'accélérer ses déploiements à l'international. Objectif : couvrir 60 pays d'ici 2018.

  • 18/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, boucle une levée de fonds record de 150 millions d'euros

    Les perspectives optimistes fondées sur l'essor de l'internet des objets attirent les gros investisseurs. Sigfox, dont c'est la spécialité, annonce la clôture d'un nouveau tour de table financier record de 150 millions d'euros afin d'accélérer l'expansion de son réseau international et atteindre une couverture mondiale. L'éditeur américain de logiciels Salesforce, Total, Henri Seydoux (fondateur de Parrot), et les fonds Alto Invest, Swen CP et Tamer Group rejoignent la liste des investisseurs. Les actionnaires historiques de la start-up française tels que Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners et IXO réinvestissent également dans l'entreprise.

  • 18/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, réalise un cinquième tour de table de 150 millions d'euros

    Après Devialet qui devrait lever plus de 100 millions d'euros, c'est au tour d'un autre français de concrétiser un important tour de table: Sigfox annonce en effet une cinquième levée de fonds de 150 millions d'euros. Il accueille de nouveaux investisseurs comme Salesforce, Total, Henri Seydoux, Alto Invest, Swen CP et Tamer Group. Ils rejoignent certains anciens qui remettent au pot à l?image de Bpifrance, Elliott Management, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners et IXO.

  • 18/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 150 millions d'euros

    Après Devialet qui devrait lever plus de 100 millions d'euros, c'est au tour d'un autre français de concrétiser un important tour de table: Sigfox annonce en effet une cinquième levée de fonds de 150 millions d'euros. Il accueille de nouveaux investisseurs comme Salesforce, Total, Henri Seydoux, Alto Invest, Swen CP et Tamer Group. Ils rejoignent certains anciens qui remettent au pot à l'image de Bpifrance, Elliott Management, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners et IXO.

  • 18/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 150 millions d'euros

    Cette opération est la deuxième plus grosse levée de fonds d'une start-up tricolore. "Intel Capital, Idinvest Partners et IXO PE, qui sont des actionnaires historiques de Sigfox, ont activement participé à ce tour de table", a précisé la start-up sur son site. Avec ces fonds, la jeune pousse entend pousser les feux et être présent dans 60 pays à compter de 2018.

  • 18/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 150 millions d'euros

    Sigfox annonce ce vendredi 18 novembre la clôture d'un nouveau tour de table record de 150 millions d'euros afin d'accélérer l'expansion de son réseau international et atteindre une couverture mondiale. Salesforce, Total, Henri Seydoux, Alto Invest, Swen CP et Tamer Group rejoignent la liste des investisseurs Sigfox. Les actionnaires historiques tels que Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners et IXO réinvestissent également dans l'entreprise. "Cette nouvelle levée de fonds permettra à la société d'étendre son réseau et de couvrir 60 pays d'ici 2018", précise Sigfox, qui couvre actuellement 26 pays.

  • 18/11/2016 - Sigfox, société du portefeuille digital d'Idinvest, signe une nouvelle levée de fonds

    Sigfox vient de boucler une levée de fonds de 150 millions d'euros. Un pool éclectique de nouveaux investisseurs se manifeste à l'occasion de cette opération de financement : Salesforce, Total, Henri Seydoux (Parrot et administrateur de Sigfox), Alto Invest, Swen CP et Tamer Group. Les actionnaires historiques comme Bpifrance, Elliott, Intel Capital, Air Liquide, Idinvest Partners et IXO suivent. D'ici 2018, la société, co-fondée par Christophe Fourtet et Ludovic Le Moan, devrait couvrir 60 pays.

  • 18/11/2016 - La campagne 2016 des FCPI et des FIP est lancée. Retrouvez Idinvest Patrimoine 2016, FCPI ISF d'Idinvest Partners, parmi les solutions de réduction d'impôt sur le revenu 2016

    A six semaines de la fin de l'année, vous avez encore l'opportunité d'alléger le montant de l'impôt sur le revenu dont vous devrez vous acquitter en 2017. Vous pouvez cumuler la réduction d'impôt en achetant des parts à la fois de FCPI et de FIP. Une condition à l'investissement dans ces fonds : pour bénéficier de leurs atouts fiscaux, vous devez conserver vos parts de FCPI ou de FIP pendant au moins cinq ans.

  • 17/11/2016 - BNP Paribas Cardif intègre dans ses contrats « Idinvest Strategic Opportunities », une UC de Private Equity gérée par Idinvest Partners

    Fort de ses performances, le capital-investissement s'immisce dans les portefeuilles et les contrats d'assurance-vie. L'écart de rendement s'est en effet creusé ces dernières années entre actifs liquides et illiquides. En association avec NextStage, un des pionniers du capital-investissement en France, Axa vient de concevoir NextStage Croissance, une unité de compte (UC) éligible à un certain nombre de ses contrats d'assurance-vie. Dans le même esprit, BNP Paribas Cardif intègre dans ses contrats « Idinvest Strategic Opportunities », une UC de Private Equity gérée par Idinvest Partners.

  • 14/11/2016 - Zenly, société dans le portefeuille digital d'Idinvest, vient de lever 10 millions d'euros

    Antoine Martin et Alexis Bonillo : avec leur appli, les ados se suivent à la trace... C'est le rêve de nombreux ados: savoir où sont précisément les amis, à tout moment. Grâce à une géolocalisation ultra précise, l'application Zenly réussit cet exploit. "Au milieu d'un festival de musique, on peut se retrouver facilement dans la foule", explique Alexis Bonillo. Bingo : l'application, gratuite, a déjà conquis 1,3 million d'utilisateurs dans le monde. "Et on vise les 10 millions d'ici la fin de l'année", note Alexis Bonillo, 28 ans, cofondateur avec Antoine Martin. Sorti d'une école de commerce en 2011, le duo ne veut pas monétiser trop vite son audience. Il vient de lever 10 millions d'euros auprès d'Idinvest (Dailymotion et Meetic) et de Xavier Niel.

  • 14/11/2016 - Avec Electranova Capital, fonds géré par Idinvest Partners, EDF s'allie à Off Grid Electric pour lancer une offre solaire en Afrique de l'Ouest

    EDF a annoncé une nouvelle offre de kits solaires en Afrique de l'Ouest, précisément en Côte d'Ivoire. Originalité de cette démarche, le groupe français s'est allié à une start-up américaine active en Afrique de l'Est. Un kit qui comprend des panneaux et des lampes solaires, avec la possibilité d'y adjoindre une radio ou une télévision à faible consommation. C'est l'offre de la start-up américaine Off Grid Electric, basée à Dar Es Salam. Déjà proposé à 120 000 clients en Tanzanie, ce produit a été détecté par les techniciens et les financiers du fonds d'investissement corporate d'EDF, Electranova Capital.

  • 14/11/2016 - Avec le soutien d'Idinvest Partners, Median Technologies compte réaliser sa troisième augmentation de capital en trois ans

    L'éditeur de logiciels d'imagerie médicale récoltera cette fois-ci 19,6 M€, en sollicitant un seul nouvel investisseur, le chinois Furui. Il accueillera ainsi à son capital un prestataire de services médicaux et pharmaceutiques qui s'était déjà illustré dans l'Hexagone en prenant des participations dans Theraclion et Echosens. Jusqu'à présent, Median Technologies avait déjà reçu le soutien d'ePlanet Capital, d'Idinvest Partners (7,7%), mais aussi de New Entreprise Associates ou encore d'Omega Funds.

  • 12/11/2016 - Electranova, fonds géré par Idinvest Partners, permet à EDF d'accompagner une dizaine de start-up

    Le 13 octobre dernier, EDF a officiellement lancé en France sa filiale Sowee, pour simplifier l'accès aux objets connectés et permettre aux clients de mieux agir sur le confort de leur domicile et la maîtrise de leur budget énergétique. « Nous avons mis en place l'open innovation, qui s'appuie sur une veille que nous tenons partout dans le monde, grâce à laquelle nous observons les start-up qui peuvent être intéressantes pour nous. Nous disposons aussi d'un fonds de capital-risque, nommé Electranova, doté de 90 M€ et géré en partenariat avec Idinvest Partners, qui nous permet, aujourd'hui, d'accompagner une dizaine de start-up. » a dit Philippe Torrion, directeur exécutif Innovation, Stratégie et Programmation. 

  • 11/11/2016 - Avec Electranova Capital, fonds géré par Idinvest Partners, EDF va vendre de l'énergie solaire en Afrique

    L'électricien vise 3 millions de clients d'ici à 2020 sur le continent, dont la moitié en Côte d'Ivoire. Proposée en coentreprise avec une start-up californienne, l'offre se compose de kits individuels associés à un abonnement. C?est une première. EDF va démarrer la commercialisation en Côte d'Ivoire des kits d'énergie solaire, destinées aux zones rurales qui ne sont pas connectées au réseau et aux zones périurbaines, où les coupures sont fréquentes. « Nous sommes dans un phénomène de rupture technologique», souligne Bernard Salha, le directeur de la R & D d'EDF, qui explique regarder 400 dossiers de start-up par an, dans le cadre du fonds d'investissement Electranova, fonds géré par Idinvest Partners, monté par le groupe.

  • 10/11/2016 - Electranova Capital, géré par Idinvest Partners, facilite une co-entreprise entre EDF et une startup californienne

    En partenariat avec la startup californienne Off Grid Energy (OGE), EDF lance une activité hors-réseau en Côte d'Ivoire, un pays où elle est présente depuis plus de 50 ans. Son objectif est d'alimenter ainsi en électricité 3 millions d'Africains d'ici 2020, dont la moitié d'Ivoiriens. Au-delà des 600 millions d'Africains hors-réseau, « le marché potentiel compte plutôt 2,2 milliards de personnes », observe Bill Lenihan, directeur financier et opérationnel de Off Grid Energy (OGE), la startup californienne à laquelle EDF s'est associée pour ses premiers pas sur ce marché. C'est au travers de son fonds d'investissement corporate Electranova Capital, qui étudie pas moins de 400 startups par an, que le groupe français a sélectionné son partenaire.

  • 10/11/2016 - Julien Princi, Directeur Juridique chez Idinvest Partners

    Julien Princi est Directeur Juridique d'Idinvest Partners. Avocat en fusions acquisitions chez Salans pendant près de cinq ans, Julien Princi effectue ensuite une carrière de 14 ans dans la gestion d'actifs. D'abord comme responsable juridique du private equity chez Société Générale Asset Management (SGAM), puis chez SGAM Alternative Investments en tant que responsable de l'administration et la création des produits. Responsable de la conformité et du contrôle interne chez Amundi Private Equity Funds à Paris, il rejoint ensuite Amundi Investors (Etats-Unis) aux mêmes fonctions. Enfin, il devient directeur juridique adjoint en charge des activités de private equity et d'immobilier d'Amundi.

  • 10/11/2016 - Le Groupe IDI, actionnaire majoritaire d'Idinvest Partners, annonce une progression de 4,1 % de son ANR

    L'IDI a annoncé hier un actif net réévalué (ANR) en progression de 4 ,1%% sur les neuf premiers mois de l'année, à 35,58 euros. A fin septembre, le groupe coté de private equity disposait d'une capacité d'investissement de 103 millions d'euros. Il affiche depuis son introduction en Bourse en 1991 un taux de rendement interne (TRI) de 14,65% par an. Avec le fonds de capital-risque Idinvest Partners, l'IDI gère au total environ 7,6 milliards d'euros.

  • 09/11/2016 - Le Groupe IDI, actionnaire majoritaire d'Idinvest Partners, annonce une progression de 4,1 % de son ANR

    L'IDI, groupe coté spécialiste du capital-investissement, annonce une progression de 4,1 % de son ANR au cours des 9 premiers mois de 2016. Celui-ci s'élève à 35,58 euros au 30 septembre 2016. Cette progression résulte d'un accroissement de valeur de plusieurs des principales participations de son portefeuille de private equity Europe. Idinvest Partners a déployé plus de 800 millions d'euros pour financer la croissance des PME européennes à travers ses différentes stratégies d'investissement, à savoir le capital croissance, la dette privée, les transactions secondaires et les fonds primaires. Avec Idinvest Partners, le Groupe IDI gère environ 7,6 milliards d'euros.

  • 09/11/2016 - Le Groupe IDI, actionnaire majoritaire d'Idinvest Partners, annonce une progression de 4,1 % de son ANR au cours des 9 premiers mois de 2016

    L'IDI, groupe coté spécialiste du capital-investissement, annonce une progression de 4,1 % de son ANR au cours des 9 premiers mois de 2016. Celui-ci s'élève à 35,58 euros au 30 septembre 2016. Cette progression résulte d'un accroissement de valeur de plusieurs des principales participations de son portefeuille de private equity Europe. Idinvest Partners a déployé plus de 800 millions d'euros pour financer la croissance des PME européennes à travers ses différentes stratégies d'investissement, à savoir le capital croissance, la dette privée, les transactions secondaires et les fonds primaires. Avec Idinvest Partners, le Groupe IDI gère environ 7,6 milliards d'euros.

  • 09/11/2016 - Le Groupe IDI, actionnaire majoritaire d'Idinvest Partners, annonce une progression de 4,1 % de son ANR

    La société annonce ce jour avoir mis à la disposition du public et déposé auprès de l'Autorité des marchés financiers son information financière trimestrielle au 30 septembre 2016. Le Groupe IDI est une société d'investissement cotée spécialisée dans les entreprises du mid market. Il a développé une activité de gestion pour compte de tiers, avec une présence forte dans l'investissement en fonds de fonds de Private Equity dans les pays émergents principalement en Chine et en Inde, ainsi que dans les fonds de fonds de Private Equity en Europe et le capital risque (Idinvest Partners). Avec Idinvest Partners, le Groupe IDI gère environ 7,6 milliards d'euros.

  • 09/11/2016 - Electranova Capital, géré par Idinvest Partners, facilite une co-entreprise entre EDF et une startup californienne

    Le contexte commence à être bien connu : 600 millions au moins d'Africains sans aucun accès à l'électricité. La nouveauté, en revanche, c'est l'intérêt que porte EDF, chantre de l'énergie décentralisée, au marché du hors-réseau. «Le marché potentiel compte plutôt 2,2 milliards de personnes», observe Bill Lenihan, directeur financier et opérationnel de Off Grid Energy (OGE), la startup californienne à laquelle EDF s'est associée pour ses premiers pas sur ce marché. C'est au travers de son fonds d'investissement corporate Electranova Capital, qui étudie pas moins de 400 startups par an, que le groupe français a sélectionné son partenaire.

  • 09/11/2016 - Electranova Capital, géré par Idinvest Partners, facilite une co-entreprise entre EDF et une startup californienne

    En partenariat avec la startup californienne Off Grid Energy (OGE), EDF lance une activité hors-réseau en Côte d'Ivoire, un pays où elle est présente depuis plus de 50 ans. Son objectif est d'alimenter ainsi en électricité 3 millions d'Africains d'ici 2020, dont la moitié d'Ivoiriens. Au-delà des 600 millions d'Africains hors-réseau, « le marché potentiel compte plutôt 2,2 milliards de personnes », observe Bill Lenihan, directeur financier et opérationnel de Off Grid Energy (OGE), la startup californienne à laquelle EDF s'est associée pour ses premiers pas sur ce marché. C'est au travers de son fonds d'investissement corporate Electranova Capital, qui étudie pas moins de 400 startups par an, que le groupe français a sélectionné son partenaire.

  • 09/11/2016 - Electranova Capital, géré par Idinvest Partners, facilite une co-entreprise entre EDF et une startup californienne

    En partenariat avec la startup californienne Off Grid Energy (OGE), EDF lance une activité hors-réseau en Côte d'Ivoire, un pays où elle est présente depuis plus de 50 ans. Son objectif est d'alimenter ainsi en électricité 3 millions d'Africains d'ici 2020, dont la moitié d'Ivoiriens. Au-delà des 600 millions d'Africains hors-réseau, « le marché potentiel compte plutôt 2,2 milliards de personnes », observe Bill Lenihan, directeur financier et opérationnel de Off Grid Energy (OGE), la startup californienne à laquelle EDF s'est associée pour ses premiers pas sur ce marché. C'est au travers de son fonds d'investissement corporate Electranova Capital, qui étudie pas moins de 400 startups par an, que le groupe français a sélectionné son partenaire.

  • 09/11/2016 - Electranova Capital, géré par Idinvest Partners, facilite une co-entreprise entre EDF et une startup californienne

    En partenariat avec la startup californienne Off Grid Energy (OGE), EDF lance une activité hors-réseau en Côte d'Ivoire, un pays où elle est présente depuis plus de 50 ans. Son objectif est d'alimenter ainsi en électricité 3 millions d'Africains d'ici 2020, dont la moitié d'Ivoiriens. Au-delà des 600 millions d'Africains hors-réseau, « le marché potentiel compte plutôt 2,2 milliards de personnes », observe Bill Lenihan, directeur financier et opérationnel de Off Grid Energy (OGE), la startup californienne à laquelle EDF s'est associée pour ses premiers pas sur ce marché. C'est au travers de son fonds d'investissement corporate Electranova Capital, qui étudie pas moins de 400 startups par an, que le groupe français a sélectionné son partenaire.

  • 08/11/2016 - Portrait de Quentin Vacher cofondateur de Frichti, société du portefeuille digital d'Idinvest

    Quentin Vacher parle du goût d'entreprendre chez Frichti. En mars, sa start-up a levé 12 millions d'euros auprès des fonds Alven Capital et Idinvest Partners. Son ambition ? Résoudre, rien de moins, la question de l'alimentation au quotidien ! « J'étais frustré de mal manger le soir, et de ne pouvoir choisir, quand je rentrais tard chez moi, qu'entre des pizzas qui font grossir et des sushis trop chers. J'ai donc créé Frichti », énonce Quentin Vacher, qui fourmille d'idées.

  • 08/11/2016 - Quentin Vacher, cofondateur de Frichti, société du portefeuille digital d'Idinvest, parle du goût d'entreprendre

    Rencontre avec Quentin Vacher, le cofondateur de la start-up Frichti. En mars, sa start-up a levé 12 millions d'euros auprès des fonds Alven Capital et Idinvest Partners. « Quentin Vacher nous est apparu habité par la passion d'entreprendre, raconte Pierre Aussure, président du jury et patron d'Ivy Executive Search. Mais je pense aussi qu'il perçoit profondément des dysfonctionnements dans la société : malbouffe, disparition du temps libre, injustice des perspectives d'ascension sociale bloquées... et qu'il ressent le besoin de retrousser les manches et d'aller de l'avant ! »

  • 07/11/2016 - Les créateurs de Zenly, société du portefeuille digital d'Idinvest, veulent conquérir le marché américain

    Vidéo des créateurs de Zenly, Antoine Martin et Alexis Bonillo. La société se positionne sur le marché américain avant de voir un rival américain les devancer sur ce secteur. Beaucoup de startups françaises ont mis du temps à rentrer sur le marché américain et se sont faites dépasser par un géant : Withings face à Fitbit, Deezer face à Spotify, ou encore Viadeo face à LinkedIn. Zenly a levé 30 millions d'euros auprès d'Idinvest et du fond de Xavier Niel, puis auprès de Benchmark Capital.
    Voir la vidéo ici

  • 07/11/2016 - Zenly, société du portefeuille digital d'Idinvest, vise à conquérir le marché américain

    Zenly se présente comme une entreprise technologique ; sur les 35 employés de l'entreprise, une trentaine travaille sur la R&D. Un savoir-faire qui a su attirer les investisseurs. Près de 30 millions d'euros ont été levés par la start-up. Après un premier tour de table de 8 millions d'euros réalisé en France (auprès d'Idinvest et de Kima Ventures, le fonds de Xavier Niel), elle a reçu un investissement de 20 millions d'euros en septembre auprès de... Benchmark Capital.

  • 07/11/2016 - Le Baromètre d'Idinvest Partners révèle que 50% des 16-24ans ont aujourd'hui envie d?entreprendre

    On compte aujourd'hui plus de 500 000 créations d'entreprises par an en France. L'envie de créer sa société et de devenir son propre patron semble attirer de nombreux individus malgré les difficultés financières et administratives qui accompagnent la création d'entreprise. Un sondage Idinvest d'avril 2015 révèle que 50% des 18-24ans ont aujourd'hui envie d'entreprendre !

  • 07/11/2016 - Idinvest Partners soutient Median Technologies qui sollicite un nouvel investisseur

    Median Technologies compte réaliser sa troisième augmentation de capital en trois ans, sur Alternext. L'éditeur de logiciels d'imagerie médicale récoltera cette fois-ci 19,6 M€, en sollicitant un seul nouvel investisseur, le chinois Furui. Jusqu'à présent, Median Technologies avait déjà reçu le soutien d'ePlanet Capital (qui détient actuellement 13,6% des titres), d'Idinvest Partners (7,7 %), mais aussi d'Abingworth, de New Entreprise Associates ou encore d'Omega Funds.

  • 07/11/2016 - Une unitranche structurée par Idinvest Partners pour Vulcain Ingénierie

    Vulcain Ingénierie signe son troisième build-up de l'année, après ceux menés sur WDB et Oxand. En rachetant cette société lyonnaise d'ingénierie et spécialisée dans les process des industries pharmaceutiques et biotechnologiques, il se dote d'une expertise complémentaire à la sienne. Il en profite également pour se renforcer dans trois zones géographiques que sont les régions lyonnaise et parisienne ainsi que la Belgique. Vulcain Ingénierie s'est ainsi doté d'une unitranche d'environ 40 M€ structurée par Idinvest Partners pour remplacer ses dettes senior (13 M€) et mezzanine (7 M€).

  • 04/11/2016 - Idinvest Partners recrute Julien Princi en tant que Directeur Juridique

    Julien Princi arrive chez Idinvest Partners en qualité de directeur juridique. Avocat en fusions & acquisitions au sein du cabinet Salans pendant près de cinq ans, fort de quatorze ans d'expérience dans le secteur de l'asset management , il devient responsable juridique du private equity chez Société Générale Asset Management puis chez SGAM Alternative Investments. Responsable de la conformité et du contrôle interne chez Amundi Private Equity Funds à Paris, il rejoint ensuite Amundi Investors aux Etats-Unis et y assure les mêmes fonctions et devient directeur juridique adjoint en charge des activités de private equity et d'immobilier d'Amundi.

  • 04/11/2016 - Idinvest Strategic Opportunities : la nouvelle unité de compte intégré dans les contrats de BNP Paribas Cardif

    BNP Paribas Cardif a intégré dans les contrats de la banque privée du groupe une nouvelle unité de compte, Idinvest Strategic Opportunities, gérée comme son nom l?indique par la société Idinvest Partners. Le côté « institutionnel » du produit est en outre renforcé par le fait que le FCPR Idinvest Strategic Opportunities, s'il bénéficie déjà d'une enveloppe de 75 millions d'euros, a été construit aux côtés d'un véhicule institutionnel de 400 millions d'euros avec lequel il co-investira, principalement sur le marché secondaire des FCPR. « Passer par le marché secondaire nous permet d'augmenter la diversification du produit », précise Luc Maruenda, Partner chez Idinvest.

  • 03/11/2016 - Idinvest Partners et d'autres patrons de fonds s'engagent afin d'apporter des idées nouvelles aux politiques

    Les gérants du non-coté sortent de leur réserve pour s'investir dans la campagne présidentielle de 2017. Investisseurs fortunés, influents mais discrets, ils sont aujourd'hui nombreux à s'impliquer pour la première fois auprès des candidats, le plus souvent d'obédience libérale, d'Alain Juppé à Emmanuel Macron. Cette mobilisation concerne aussi l'écosystème numérique. Benoist Grossmann, figure du capital-risque chez Idinvest, ancien administrateur de France Digitale, reconnaît avoir cotisé pour la première fois à deux campagnes, celles d'Emmanuel Macron et d'Alain Juppé, et dit participer aux idées : « Notre écosystème entrepreneurial est extraordinaire, il faut absolument l'encourager. Cela commence par son environnement réglementaire, qu'il est urgent de stabiliser. »

  • 01/11/2016 - Luckyloc, société du portefeuille d'Idinvest, lève 2 millions d'euros

    Entretien avec Claire Cano, fondatrice : « Nous sommes devenus le principal partenaire logistique de cessociétés » Luckyloc a réalisé sa première levée de fonds en 2013 pour un montant de 300.000 euros, avec des investisseurs privés et le groupe L'Argus. Récemment, la société a conclu un second tour de financement de 2 millions provenant des fonds Hi Inov (Hi Inov 1 et SNCF Digital Ventures) et InnovAllianz (fonds d'investissement d'Allianz France géré par Idinvest). « Nous avons cherché des fonds qui ont un apport métier important, plutôt que de simples financiers », souligne Claire Cano.

  • 01/11/2016 - Idinvest Partners renforce ses ressources dédiées à l'international avec l'arrivée de deux nouveaux collaborateurs au sein de l'équipe Strategy & Solutions

    En tant que Stratégie Projects Director, Sophie Béric est en charge de piloter les projets transversaux et internationaux d'Idinvest. Après 3 années à l'Inspection Générale de BNP Paribas puis 3 ans en Asset Management, elle a créé sa structure de conseil en marketing et stratégie auprès d'une clientèle diversifiée de gestionnaires d'actifs, banque privée et entrepreneurs. Solomon Moos est responsable des Relations investisseurs Asie. Avant de rejoindre Idinvest Partners en juillet 2016, il a travaillé chez Allianz Global Investors en tant RFP Manager, au sein du département de Développement Commercial, responsable des investisseurs institutionnels internationaux.

  • 01/11/2016 - Idinvest Partners figure dans le tableau de Buy-Outs/Buy-Ins en août-septembre 2016

    Créée en 2014 par Jean Canzoneri et Thomas Pasquetet basée à Londres, la start-up Ogury lève 20 millions de dollars dont 15 millions auprès d'Idinvest. La société intervient dans le ciblage publicitaire sur mobile.

  • 01/11/2016 - SAVE, société dans le portefeuille digital d'Idinvest, reprend son expansion

    Spécialiste de la réparation de mobiles, Save renoue avec la croissance. Le groupe spécialisé dans la réparation de téléphones mobiles espère atteindre pas moins de 60 millions d'euros de chiffre d'affaires à la fin 2017. Depuis quelques mois déjà, la start-up a retrouvé de l'oxygène, suite à sa levée de fonds de 15 millions d'euros (auprès d'Idinvest, 360 Capital Partners et plusieurs investisseurs, dont Xavier Niel). Elle a repris son expansion dans l'Hexagone et en Europe. D'ici à fin 2017, son chiffre d'affaires devrait doubler (soit 60 à 70 M€).

  • 01/11/2016 - Idinvest Strategic Opportunities : la nouvelle unité de compte intégré dans les contrats de BNP Paribas Banque Privée

    Après CNP Assurances et Axa, c'est au tour de BNP Paribas Banque Privée de proposer à ses clients une unité de compte en private equity. Baptisé « Idinvest Strategic Opportunities », ce fonds de capital investissement est géré par Idinvest Partners. « Cette offre permet, dans l'environnement actuel de taux bas, de diversifier utilement les portefeuilles avec une solution d'investissement qui a une espérance de rendement élevé à long terme et qui fait sens car elle soutient l'économie réelle de manière tangible», selon Béatrice Bélorgey, directeur de BNP Paribas Banque Privée France.

  • 31/10/2016 - Electranova, le fonds d'Idinvest Partners en partenariat avec EDF permet à ce dernier d'accompagner une dizaine de start-ups

    Entretien avec Philippe Torrion, d'EDF : « Nous avons mis en place l'open innovation, qui s'appuie sur une veille que nous tenons partout dans le monde, grâce à laquelle nous observons les start-ups qui peuvent être intéressantes pour nous. Nous disposons aussi d'un fonds de capital risque, nommé Electranova, doté de 90 millions d'euros et géré en partenariat avec Idinvest Partners, qui nous permet, aujourd'hui, d'accompagner une dizaine de start-ups. EDF est de plus en plus présent sur le terrain, nous organisons des concours, des «hackathons ». »

  • 31/10/2016 - Idinvest Partners recrute Julien Princi en tant que Directeur Juridique de la société

    Julien Princi (CFPA, 1EJ droit Paris-XI) rallie Idinvest Partners en qualité de directeur juridique. Il affiche une quinzaine d'années d'expérience dans le secteur de la gestion d'actifs, d'abord chez SG Asset Management comme responsable juridique du private equity, et plus récemment chez Amundi PEF, où il officiait dernièrement comme directeur juridique adjoint chargé des activités de private equity et d'immobilier.

  • 30/10/2016 - Frichti, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 12 millions d'euros

    Frichti, Foodchéri, Nestor, PopChef..., les nouveaux traiteurs à domicile poussent comme des champignons. Pour s'imposer, les start-up doivent investir massivement dans des cuisines, une multitude de relais au coeur des villes, la logistique et l'informatique. Ce printemps, Frichti a ainsi levé 12 millions d'euros auprès des fonds d'investissement Idinvest et Alven Capital. Un record qui permet à la jeune pousse de « tourner » avec 200 salariés dont 40 cuisiniers, et d'élargir sa zone de livraison dans les Hauts-de-Seine.

  • 28/10/2016 - Kurma Partners et Idinvest lancent la société Dynacure à Strasbourg

    Dans le domaine des maladies neuromusculaires rares est née cette semaine, à Strasbourg, une nouvelle société innovante, baptisée Dynacure, qui est issue de l'Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC). Lancée avec le concours de Kurma Partners et d'Idinvest Partners, elle a déjà fait l'objet d'un d'accord de partenariat entre la SATT Conectus et la société américaine Ionis Pharmaceuticals, cotée au Nasdaq, qui lui donne accès à sa plate-forme technologique pour son premier programme thérapeutique.

  • 27/10/2016 - Idinvest Partners recrute Julien Princi, nouveau directeur juridique

    Julien Princi est nommé directeur juridique de la société, sous la responsabilité de Sylviane Guyonnet, partner, directrice des opérations et du contrôle.

  • 27/10/2016 - Idinvest recrute Sophie Béric, strategic projects director

    Après avoir passé trois ans à l'inspection générale de BNP Paribas, puis trois ans en gestion d'actifs chez BNP Paribas et Edmond de Rothschild, Sophie Béric crée sa structure de conseil en marketing et stratégie auprès d'une clientèle diversifiée de gestionnaires d'actifs, banque privée et entrepreneurs. Elle intègre Idinvest en 2016.

  • 27/10/2016 - Idinvest Partners recrute Solomon Moos, responsable des relations investisseurs Asie

    27 ans, master 2 en ingénierie financière (Paris I), diplôme de langue et culture chinoise (université d'Hainan, Chine). Solomon Moos exerce chez Edmond de Rothschild AM, puis chez Allianz Global Investors comme RFP manager au département de développement commercial, responsable des investisseurs institutionnels internationaux.

  • 27/10/2016 - Idinvest Partners recrute Géraldine Usseglio, directrice des ressources humaines

    38 ans, formation en gestion des entreprises (IAE Lyon III), master 2 de responsable en management et direction des ressources humaines (IGS Paris). Géraldine Usseglio bénéficie de près de quinze ans d'expérience dans la fonction RH généraliste dans le secteur des services et de l'édition. Après avoir débuté dans la région lyonnaise, elle intègre en 2000 le groupe d'édition anglais Pearson comme responsable RH France pendant près de six ans. Elle intègre en 2006 le cabinet d'avocats d'affaires international Norton Rose Fulbright LLP où elle est directrice des ressources humaines France et Maroc pendant plus de dix ans.

  • 27/10/2016 - Idinvest Partners recrute Géraldine Usseglio, directrice des ressources humaines

    Géraldine USSEGLIO, ancienne directrice des ressources humaines France et Maroc au sein du cabinet d'avocats Norton Rose Fullbright LLP, est nommée directrice des ressources humaines de Idinvest Partners, société qui s'occupe du financement des Petites et Moyennes Entreprises en Europe.


  • 26/10/2016 - Idinvest Partners recrute Julien Princi, nouveau directeur juridique

    Julien Princi devient directeur juridique d'Idinvest Partners. Il est spécialisé dans le domaine de la structure des fonds (onshore et offshore) ainsi que dans les questions réglementaires européennes et nord-américaines relatives aux fonds d'investissements. Diplômé de l'université Paris XI et de l'université de Louisville (Etats-Unis), il a commencé sa carrière comme avocat chez Salans en 1998, avant de rejoindre SG Asset Management comme responsable juridique du private equity, puis SGAM Alternative Investments comme responsable de l'administration et de la création des produits. En 2010, il devenait responsable de la conformité et du contrôle interne d'Amundi Private Equity Funds à Paris, puis a, par la suite, rejoint Amundi Investors (USA), où il a assuré les mêmes fonctions. Depuis 2014, il était directeur juridique adjoint en charge des activités de private equity et d'immobilier d'Amundi. Chez idinvest, il est placé sous la responsabilité de Sylviane Guyonnet, directrice des opérations et du contrôle.

  • 26/10/2016 - Boxtal, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 7M d'euros

    Boxtal, une start-up proposant des services de livraison aux entreprises, réalise un nouveau tour de table de 7 millions d'euros auprès d'Idinvest Partners et d'Ecomobility Ventures, le véhicule de SNCF, Michelin, Total, d'Air Liquide et d'Orange géré par Idinvest. Lancé en 2009, Boxtal (anciennement envoimoinscher. com) propose aux professionnels d'expédier tout envoi, de 1 gramme à 1 tonne, à des tarifs négociés.

  • 26/10/2016 - Géraldine Usseglio prend la direction des ressources humaines d'Idinvest

    Géraldine Usseglio, trente-huit ans, est titulaire d'un master 2 de responsable en management des ressources humaines (RMDRH) de l'IGS Paris et d'un master 1 obtenu à l'IAE de l'université de Lyon-III. En 2000, elle a intégré le groupe Pearson comme responsable des ressources humaines France. En 2006, elle a rejoint le cabinet d'avocats Norton Rose Fulbright LLP, où elle a été directrice des ressources humaines France et Maroc.

  • 21/10/2016 - Idinvest Partners recrute Julien Princi, nouveau directeur juridique

    Idinvest recrute Julien Princi (CFPA, IEJ droit Paris-XI) en tant que directeur juridique. Auparavant, il a effectué une carrière de 14 ans dans le secteur de l'asset management, d'abord chez SG Asset Management comme responsable juridique du private equity, puis chez SGAM Alternative Investments comme responsable de l'administration et la création des produits, puis enfin chez Amundi PEF où il officiait jusqu'à présent en tant que directeur juridique adjoint chargé des activités de private equity et d'immobilier.

  • 20/10/2016 - Idinvest Partners recrute Julien Princi, nouveau directeur juridique

    Avocat en fusions-acquisitions au sein du cabinet Salans. Responsable juridique du Private Equity chez SG Asset Management, responsable de l'administration et la création des produits de SGAM Alternative Investments, responsable de la conformité et du contrôle interne d'Amundi Private Equity Funds à Paris puis au sein d'Amundi Investors (USA), directeur juridique adjoint en charge des activités de Private Equity et d'immobilier d'Amundi, directeur juridique d'Idinvest Partners (depuis 2016).

  • 20/10/2016 - Idinvest Partners recrute Géraldine Usseglio, directrice des ressources humaines

    Géraldine Usseglio est nommée directrice des ressources humaines de ce spécialiste du private equity mid-market en Europe. Master 1 à l'IÂE deLyon III, master 2 RMDRH (IGS Paris), elle débute dans la région lyonnaise, puis rejoint, en 2000, le groupe d'édition anglais Pearson, en tant que responsable des ressources humaines France, pendant près de 6 ans. Depuis 2006, elle était directrice des ressources humaines France et Maroc au sein du cabinet d'avocats d'affaires international Norton Rose.

  • 20/10/2016 - Un directeur juridique pour Idinvest Partners

    Après six années passées au sein du groupe Amundi, dont les deux dernières comme directeur juridique adjoint en charge des activités de private equity et d'immobilier, Julien Princi rejoint les équipes d'Idinvest Partners en tant que directeur juridique. Cet ancien avocat, qui avait débuté sa carrière chez Salans, avant de rejoindre SG Asset Management, est spécialisé dans la créations de fonds et dans les transactions qui s'y rattachent (voir sa biographie complète ci-dessous). Disposant d'une expertise particulière dans la structure des fonds (onshore et offshore), il dépend désormais de Sylviane Guyonnet, partner et directrice des opérations et du contrôle. Fort de plus de 6,7 Md€ sous gestion, Idinvest Partners, qui regroupe plus de 80 collaborateurs, a, pour rappel, accueilli Sophie Béric et Solomon Moos dans son équipe strategy & solutions en septembre dernier (lire ci-dessous). Le fonds, qui a réuni, il y a quelques semaines, 350 M€ pour le premier closing de son troisième véhicule dédié au marché secondaire (lire ci-dessous), a récemment participé à la levée de 7 M€ deBoxtal ou encore à celle de 2 M€ de Luckyloc (lire ci-dessous et retrouver la liste de tous ses deals ci-après).

  • 18/10/2016 - Soutenue par Xavier Niel, Ibanfirst veut devenir la banque en ligne des PME

    Cette startup franco-belge a levé 5 millions d'euros pour lancer sa plateforme de services financiers aux entreprises. Ses volumes de transactions et d'opérations sont en deçà de ceux traités par la Fintech britannique Kantox (2,5 milliards), plateforme d'échanges de devises cofondée par le Français Philippe Gelis, qui a levé 10 millions d'euros auprès de Partech Ventures et Idinvest en mai 2015, et qui vise les entreprises un peu plus grandes (ETI).

  • 17/10/2016 - Boxtal, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 7M d'euros afin de se développer en France sur trois axes stratégiques

    La nouvelle levée de fonds de 7M€ annoncée la semaine dernière par la société Boxtal (ex- EnvoiMoinsCher.com) va lui permettre de se développer en France sur trois axes stratégiques. Le premier est de renforcer sa R&D pour étoffer sa gamme de services, le deuxième est de poursuivre sa stratégie commerciale d'alliance avec les leaders du e-commerce et le troisième de renforcer ses investissements dans le marketing pour installer Boxtal comme la marque de référence de la livraison pour les pros sur le marché français. Trois ans après une levée de fonds de 2,6M€, le nouveau tour de table fait entrer au capital Idinvest Partners et Ecomobility Ventures.

  • 17/10/2016 - L'actu Tech : Boxtal, société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 7M d'euros

    Boxtal (ex-Envoimoinscher.com) a levé 7 millions d'euros auprès d'Idinvest Partners, Ecomobility Ventures et CapHorn Invest, ainsi que des investisseurs historiques de l'entreprise, spécialisée dans la sous-traitance de livraison de colis. Le but étant de « consolider la position de leader de Boxtal en France et (d')exporter son savoir-faire en Europe ».

  • 17/10/2016 - InnovAllianz, fonds géré par Idinvest

    Allianz France a mis en place en juin dernier InnovAllianz, un fonds géré par Idinvest dédié au financement de start-up françaises dont l'activité a un impact sur le secteur de l'assurance. « Les « business models » évoluent aujourd'hui avec une rapidité sans précédent, donc nous devons anticiper et étudier ces nouvelles activités qui pourraient nous menacer ou nous compléter, détaille Anne-Sophie Grouchka, directrice de la stratégie et des projets innovants chez Allianz France.

  • 17/10/2016 - Alain Juppé, personnalité politique la plus apte à défendre l'entrepreneuriat selon le Baromètre Envie d'Entreprendre d'Idinvest

    Alain Juppé est considéré comme la personnalité politique la plus apte à défendre l'entrepreneuriat, selon un sondage Viavoice pour Idinvest Partners et Le Figaro publié lundi, réalisé en ligne du 19 au 26 septembre 2016 auprès de 5.004 personnes âgées de 18 ans et plus.

  • 17/10/2016 - Freecars, société du portefeuille digital d'Idinvest, finance ses vues sur l'Europe avec 2M€

    Créée en 2012 par Claire Cano et Idris Hassim, Freecars peaufine sa montée en puissance. Bien décidée à rendre le transport d'une automobile aussi simple que l'expédition d'un colis, la start-up parisienne vient d'empocher 2M€ pour son premier tour institutionnel mené auprès d'Hi Inov (via Hi Inov 1 et SNCF Digital Ventures) et d'Idinvest Partners (via InnovAllianz).

  • 17/10/2016 - Boxtal, société de portefeuille digital d'Idinvest, orchestre une 3ème ouverture de capital pour 7M€

    Trois ans après une augmentation de capital de 2,6M€, Boxtal signe un troisième tour de 7M€. Le comparateur et prestataire de services d'expédition de colis réunit la majorité de cette enveloppe auprès de deux nouveaux entrants que sont Idinvest Partners et Ecomobility Ventures - véhicule géré par Idinvest et abondé par la SNCF, Orange, Total, Air Liquide et Michelin.

  • 17/10/2016 - The Galion Project, réseau d'entrepreneurs et d'« innovateurs »

    The Galion Project, think tank qui réunit des entrepreneurs autour du kite-surf et de la devise « think and play ». Porté sur les fonts baptismaux par Jean-Baptiste Rudelle (Criteo), The Galion Project compte aujourd'hui une petite centaine de membres. Dans son board siègent FredMazzella (BlaBlaCar), Flo Boutellier (NavX), Pierre Kosciusko-Morizet (PriceMinister), Tatiana Jama (The Selectionnist) et autres Jonathan Azoulay (talent.io). C'est aussi à leur initiative qu'est né The Galion Term Sheet : une soixantaine d'entrepreneurs ont ainsi mis sur pied un document calibré pour les premiers tours de financement. Il est déjà adopté par un certain nombre de VCs, au rang desquels on compte Accel Partners, Idinvest, Index Ventures, Partech, Serena, Hi Innov ou encore Daphni et Elaia Partners.

  • 17/10/2016 - Alain Juppé et Emmanuel Macron jugés les plus crédibles pour développer l'entreprenariat selon le nouveau Baromètre « envie d'Entreprendre » d'Idinvest Partners

    Alain Juppé et Emmanuel Macron sont considérés comme les personnalités politiques les plus aptes à défendre l'entreprenariat, selon un sondage Viavoice pour Idinvest Partners et Le Figaro.

  • 17/10/2016 - Alain Juppé et Emmanuel Macron jugés favorables à l'entreprenariat selon le nouveau Baromètre « envie d'Entreprendre » d'Idinvest Partners

    Alain Juppé et Emmanuel Macron sont considérés comme les personnalités politiques les plus aptes à défendre l'entreprenariat, selon un sondage Viavoice pour Idinvest Partners et Le Figaro.

  • 17/10/2016 - Les Français regrettent que l'entrepreneuriat soit absent de la campagne présidentielle

    Malgré une conjoncture économique morose, les Français ont toujours envie de créer leur société. L'indice Idinvest Partners réalisé par Viavoice est en hausse de 20 points en octobre 2016 par rapport à mai dernier pour atteindre 340. « Cette progression est très positive. Elle montre un retour à une certaine forme d'optimisme », analyse Christophe Bavière, président du directoire du fonds d'investissement Idinvest Partners.

  • 14/10/2016 - BNP Paribas Banque Privée lance une unité de compte en private equity gérée par Idinvest Partners

    BNP Paribas Banque Privée et BNP Paribas Cardif ont annoncé le lancement d'Idinvest Strategic Opportunities, une unité de compte en capital-investissement ("private equity" ) gérée par Idinvest Partners et destinée aux clients de banque privée du groupe bancaire.

  • 14/10/2016 - Plus de 81,7 millions d'euros investis dans 19 start-up de la French Tech

    eCap Partner fait le point pour L'Usine Digitale sur les levées de fonds qui ont marqué la semaine de la French Tech. Cette semaine, 19 pépites se sont fait remarquer, notamment Boxtal, le comparateur qui propose des solutions pour permettre aux e-commerçants d?optimiser leur politique de livraison, a levé 7 M€ avec Idinvest Partners, Ecomobility Ventures et CapHorn Invest.

  • 14/10/2016 - L'Esma plaide pour une gestion d'actifs européenne plus compétitive

    Lors des Assises européennes de la gestion, le président de l'Esma a estimé qu'il fallait baisser les prix de cette industrie. Le régulateur recommande d'harmoniser les règles de marketing et de favoriser les architectures de distribution ouvertes. La Commission européenne refuse pour l'instant de repousser l'entrée en vigueur du règlement, même sans texte d'application. Les participants au débat se sont cependant retrouvés sur l'importance de développer la gestion d'actifs en Europe pour servir les entreprises. L'importance de la finance et de la gestion pour les entreprises a aussi été soulignée par Christophe Bavière, président de la société de capital-investissement Idinvest Partners. « Le cycle de l'innovation se raccourcit et le cycle de la croissance demande de plus en plus de financement et de plus en plus vite», a-t-il expliqué.

  • 14/10/2016 - L'Esma plaide pour une gestion d'actifs européenne plus compétitive

    Lors des Assises européennes de la gestion, le président de l'Esma a estimé qu'il fallait baisser les prix de cette industrie. Le régulateur recommande d'harmoniser les règles de marketing et de favoriser les architectures de distribution ouvertes. La Commission européenne refuse pour l'instant de repousser l'entrée en vigueur du règlement, même sans texte d'application. Les participants au débat se sont cependant retrouvés sur l'importance de développer la gestion d'actifs en Europe pour servir les entreprises. L'importance de la finance et de la gestion pour les entreprises a aussi été soulignée par Christophe Bavière, président de la société de capital-investissement Idinvest Partners. « Le cycle de l'innovation se raccourcit et le cycle de la croissance demande de plus en plus de financement et de plus en plus vite», a-t-il expliqué.

  • 14/10/2016 - Nouveau recrutement Idinvest : Géraldine Usseglio, Directrice des ressources humaines

    Responsable des ressources humaines France de Pearson (2000), directrice des ressources humaines France et Maroc de Norton Rose Fulbright (2006), Géraldine Usseglio est devenue, depuis septembre 2016, Directrice des Ressources Humaines d'Idinvest Partners.

  • 13/10/2016 - Boxtal, société du portefeuille digital d'Idinvest, orchestre une 3ème ouverture de capital pour 7 M€

    Trois ans après une augmentation de capital de 2,6 M€, Boxtal signe un troisième tour de 7 M€. Le comparateur et prestataire de services d'expédition de colis réunit la majorité de cette enveloppe auprès de deux nouveaux entrants que sont Idinvest Partners et Ecomobility Ventures - véhicule géré par Idinvest et abondé par la SNCF, Orange, Total, Air Liquide et Michelin. Ils voient aussi ses actionnaires historiques, CapHorn Invest et des business angels, remettre au pot. Boxtal prévoit de lancer son service d?expédition externalisée dans la péninsule ibérique le 26 octobre.

  • 13/10/2016 - Boxtal, société du portefeuille digital d'Idinvest, orchestre une 3ème ouverture de capital pour 7 M€

    Trois ans après une augmentation de capital de 2,6 M€, Boxtal signe un troisième tour de 7 M€. Le comparateur et prestataire de services d'expédition de colis réunit la majorité de cette enveloppe auprès de deux nouveaux entrants que sont Idinvest Partners et Ecomobility Ventures - véhicule géré par Idinvest et abondé par la SNCF, Orange, Total, Air Liquide et Michelin. Ils voient aussi ses actionnaires historiques, CapHorn Invest et des business angels, remettre au pot. Boxtal prévoit de lancer son service d?expédition externalisée dans la péninsule ibérique le 26 octobre.

  • 13/10/2016 - Benoist Grossmann, Managing Partner d'Idinvest, est sélectionné pour le jury du «Point»

    Ils ont passé des heures à éplucher, enrichir et évaluer notre sélection 2016 de start-up. Benoist Grossmann, Managing Partner chez Idinvest, figure parmi les 35 membres du jury dû a sa réussite dans le marché du private equity en plaçant quatre start-up au Nasdaq.

  • 13/10/2016 - Idinvest Partners participe au boom de l'Ad Tech à la française avec Ogury

    Début septembre, Ogury finalisait un tour de table de15 millions de dollars mené auprès d'Idinvest Partners, Ventech, Covent Partners et ACG. Le succès de cette jeune pousse repose sur sa technologie propriétaire, intégrée à plus de 10000 applications, qui permet, après avoir obtenu le consentement de l'utilisateur, de récupérer ses données de navigation mobiles, de téléchargements, d'usages et comportementales. Et les éditeurs en profitent pour qualifier leur audience. « Ogury est aujourd'hui l'une des start-up différenciantes » assure Benoist Grossmann, Managing Partner d'Idinvest.

  • 13/10/2016 - Benoist Grossmann, Managing Partner d'Idinvest, est sélectionné pour l'évaluation des start-ups 2016 du magazine « Le Point »

    35 personnalités ont passé des heures à éplucher, enrichir et évaluer notre sélection 2016 de 1 500 start-up pour choisir leurs coups de coeur. Pour établir cette sélection, ils ont, au cours des six derniers mois, contacté près de 200 accélérateurs, incubateurs, entreprises, associations. Ces interlocuteurs privilégiés allaient du Lab'O à Orléans à AgroParisTech en passant par l'Inria ou l'IoT Valley, à Toulouse, ou encore l'association Talents des cités.

  • 13/10/2016 - Benoist Grossmann, Managing Partner d'Idinvest, partage son avis sur la création d'un environnement qui facilite la croissance des entreprises en France

    À la France de leur offrir les meilleures conditions pour s'épanouir. Si beaucoup vantent l'utilité du Crédit impôt recherche ou l'action de la Banque publique d'investissement, ils ne veulent plus d'instabilité fiscale. Faire grandir nos talents est la meilleure réponse aux géants du Web américain, les fameux Gaafa (Google, Apple, Amazon, Facebook, Apple), qui paient si peu d'impôts. « Le premier courrier reçu par chaque créateur d'entreprise devrait être une lettre de félicitations, au lieu d'une facture du RSI », insiste Managing Partner d'Idinvest, Benoist Grossmann. Comme l'explique Marie Ekeland, faire émerger une « Tech européenne » permettra aussi de faire progresser nos valeurs.

  • 13/10/2016 - Benoist Grossmann, Managing Partner d'Idinvest, partage son avis sur la création d'un environnement qui facilite la croissance des entreprises en France

    À la France de leur offrir les meilleures conditions pour s'épanouir. Si beaucoup vantent l'utilité du Crédit impôt recherche ou l'action de la Banque publique d'investissement, ils ne veulent plus d'instabilité fiscale. Faire grandir nos talents est la meilleure réponse aux géants du Web américain, les fameux Gaafa (Google, Apple, Amazon, Facebook, Apple), qui paient si peu d'impôts. « Le premier courrier reçu par chaque créateur d'entreprise devrait être une lettre de félicitations, au lieu d'une facture du RSI », insiste Managing Partner d'Idinvest, Benoist Grossmann. Comme l'explique Marie Ekeland, faire émerger une « Tech européenne » permettra aussi de faire progresser nos valeurs.

  • 13/10/2016 - Nouvelle société du portefeuille digital d'Idinvest, Boxtal, lève 7 millions d'euros

    Boxtal, anciennement EnvoiMoinsCher, lève 7 millions d'euros auprès d'Idinvest Partners, Ecomobility Ventures, CapHorn Invest, et de ses investisseurs historiques. Créée en 2009, la société permet aux marchands et PME de comparer et de choisir les transporteurs les plus adaptés au transport de leurs colis, ainsi que de piloter leurs expéditions de façon centralisée. Visant les 25 millions d'euros de chiffre d'affaires 2016 avec 5 000 clients e-commerçants, la société emploie actuellement une cinquantaine de personnes et compte en recruter 30 de plus dans les prochains mois.

  • 12/10/2016 - Avec un tour de table de 7M€, Boxtal, la société du portefeuille digital d'Idinvest, confirme ses ambitions

    Boxtal, anciennement EnvoiMoinsCher.com, annonce un tour de table de 7 millions d'euros. Cette opération a été menée par Idinvest Partners en partenariat avec la société d'investissement Ecomobility Ventures (SNCF, Orange, Total, Air Liquide et Michelin ), ainsi qu'avec la participation de CapHorn Invest et des investisseurs historiques de l'entreprise. Cette levée permettra de poursuivre 2 objectifs majeurs : consolider la position de leader de Boxtal en France et exporter son savoir-faire en Europe.

  • 12/10/2016 - Boxtal, la société du portefeuille digital d'Idinvest, livre un nouveau tour

    Rebaptisée Boxtal, la plateforme en ligne de livraison de colis pour les entreprises ajoute à son capital Idinvest et Ecomobility Ventures, qui investissent la plus grande partie des 7 M€ levés, au terme d'un processus organisé par Clipperton Finance. La majorité de ce montant provient d'Idinvest Partners, qui suivait la cible depuis début 2015. Boxtal débute en effet en ce moment son offensive en Europe avec l'Espagne, où des partenariats ont été signés avec divers transporteurs. « La société occupe une position très forte en France, notamment auprès d'e-commerçants, mais a beaucoup d'idées pour élargir son activité. Elle a également des perspectives intéressantes en Europe », assure Nicolas Chaudron, Partner d'Idinvest.

  • 12/10/2016 - Société du portefeuille digital d'Idinvest, Boxtal, lève 7 millions d'euros : on recapitalise pour viser l'international

    Idinvest Partners emmène ce tour de table en partenariat avec le fonds d'investissement Ecomobility Ventures, créé en 2011 par la SNCF, Orange et Total. Des investisseurs historiques sont également de la partie. C'est le cas de CapHorn Investment, qui avait rejoint l'aventure au printemps 2013, dans le cadre d'un tour de financement de 2,6 millions d'euros.

  • 12/10/2016 - Société du portefeuille digital d'Idinvest, Boxtal, lève 7 millions d'euros : on recapitalise pour viser l'international

    Idinvest Partners emmène ce tour de table en partenariat avec le fonds d'investissement Ecomobility Ventures, créé en 2011 par la SNCF, Orange et Total. Des investisseurs historiques sont également de la partie. C'est le cas de CapHorn Investment, qui avait rejoint l'aventure au printemps 2013, dans le cadre d'un tour de financement de 2,6 millions d'euros.

  • 12/10/2016 - Boxtal, ex Envoimoinscher.com et société du portefeuille digital d'Idinvest, lève 7 millions d'euros pour aider les pros à externaliser leurs livraisons

    Dans la bataille des start-up françaises de la livraison, Boxtal marque un point: la start-up vient de boucler sa deuxième levée de fonds. Après une première levée de 2,6 millions d'euros il y a trois ans, elle vient de récolter 7 millions d'euros auprès d'Idinvest Partners, Ecomobility Ventures et CapHorn Invest. La société créée en 2009 compte embaucher 30 personnes dans les prochains mois pour passer à 80 salariés.

  • 11/10/2016 - La société du portefeuille digital d'Idinvest, Freecars, finance ses ambitions européennes avec 2 M€

    Créée en 2012 par Claire Cano et Idris Hassim, Freecars peaufine sa montée en puissance. la start-up parisienne vient d'empocher 2 M€ pour son premier tour institutionnel auprès des fonds d'Hi Inov (via Hi Inov 1 et SNCF Digital Ventures) et d'Idinvest Partners (via InnovAllianz). Avec cette augmentation de capital, Freecars prévoit de renforcer ses positions en France auprès des clients B2B et accroître ses actions de marketing.

  • 11/10/2016 - Boxtal, société du portefeuille digital d'Idinvest, surfe sur le boom de l'e-commerce

    Rentrée chargée pour Boxtal. L'ex-EnvoiMoinsCher, rebaptisé en septembre Boxtal pour affirmer son positionnement plus axé sur les services, vient de lever 7 millions d'euros. Menée par Idinvest Partners, en partenariat avec Ecomobility Ventures, cette levée de fonds a aussi été abondée par l'actionnaire historique CapHorn Invest. Travaillant avec 17 des principaux transporteurs, UPS, FedEx et TNT entre eux, Boxtal négocie pour ses clients des tarifs inférieurs jusqu'à 75 % aux prix affichés. Mais elle a surtout développé autour de la livraison toute une palette de services pour faciliter la gestion de la livraison.

  • 10/10/2016 - Lancement de « Idinvest Strategic Opportunities » pour BNP Paribas Cardif et BNP Paribas Banque Privée

    BNP Paribas Cardif et BNP Paribas Banque Privée lancent « Idinvest Strategic Opportunities », une unité de compte en private equity gérée par Idinvest, destinée aux clients de BNP Paribas Banque Privée dans la gamme de contrats d'assurance vie et de capitalisation, a-t-on appris ce lundi matin. « Ce véhicule constitue une source de diversification pour les clients privés et complète les actifs plus traditionnels que sont les actions ou les obligations. Cette nouvelle solution est particulièrement recommandée à une clientèle avisée qui cherche à optimiser ses rendements sur le long terme », décrypte BNP Paribas.

  • 10/10/2016 - Lancement de « Idinvest Strategic Opportunities » pour BNP Paribas Cardif et BNP Paribas Banque Privée

    BNP Paribas Cardif et BNP Paribas Banque Privée lancent « Idinvest Strategic Opportunities », une unité de compte en private equity gérée par Idinvest, destinée aux clients de BNP Paribas Banque Privée dans la gamme de contrats d'assurance vie et de capitalisation, a-t-on appris ce lundi matin. « Ce véhicule constitue une source de diversification pour les clients privés et complète les actifs plus traditionnels que sont les actions ou les obligations. Cette nouvelle solution est particulièrement recommandée à une clientèle avisée qui cherche à optimiser ses rendements sur le long terme », décrypte BNP Paribas.

  • 10/10/2016 - Lancement de « Idinvest Strategic Opportunities » pour BNP Paribas Cardif et BNP Paribas Banque Privée

    BNP Paribas Cardif et BNP Paribas Banque Privée lancent « Idinvest Strategic Opportunities », une unité de compte en private equity gérée par Idinvest, destinée aux clients de BNP Paribas Banque Privée dans la gamme de contrats d'assurance vie et de capitalisation, a-t-on appris ce lundi matin. « Ce véhicule constitue une source de diversification pour les clients privés et complète les actifs plus traditionnels que sont les actions ou les obligations. Cette nouvelle solution est particulièrement recommandée à une clientèle avisée qui cherche à optimiser ses rendements sur le long terme », décrypte BNP Paribas.

  • 10/10/2016 - Cardif et BNP Paribas Banque Privée intègrent « Strategic Opportunities », le fonds d'Idinvest Partners, dans leur offre

    BNP Paribas Cardif intègre aux contrats d'épargne commercialisés par BNP Paribas Banque Privée « Idinvest Strategic Opportunities », un fonds de capital investissement dont la gestion est assurée par Idinvest Partners, acteur reconnu du private equity en Europe. Ce véhicule constitue une source de diversification qui permet d'accompagner et de favoriser le développement des entreprises françaises et européennes non cotées et de soutenir ainsi l'économie réelle. « L'intégration dans notre offre d'Idinvest Strategic Opportunities permet aux clients de bénéficier d'une classe d'actifs de long terme au sein de leur contrat d'assurance vie », déclare Fabrice Bagne, Directeur de Cardif Patrimoine. « Idinvest Strategic Opportunities » sera disponible à partir du 10 octobre 2016 dans la gamme de contrats d'assurance vie et de capitalisation de BNP Paribas Banque Privée.

  • 03/10/2016 - Le nombre de fonds secondaires en levée atteint un record historique

    Une quarantaine de véhicules seraient en cours de commercialisation, selon Preqin. A l'heure de sa maturation, le marché secondaire est animé par des stratégies de plus en plus ciblées. Le secondaire n'est pas la pierre angulaire du private equity, si tant est qu'elle existe, mais il est devenu une brique essentielle de la construction des portefeuilles des LPs. D'après Preqin, à fin juin 2016, on comptait pas moins de 41 fonds secondaires en cours de levée, pour une collecte cumulée de 22 Md$ (19,6 Md euros). Idinvest Partners vise 400 M euros au plus pour son Fund III, sachant qu'il a déjà levé 350 M euros à date. Les poids lourds du marché ne sont pas en reste.

  • 03/10/2016 - Christophe Simon, Partner chez Idinvest, discute du marché secondaire dans l'édition spéciale Secondaire de Capital Finance

    Christophe, Partner chargé de l'activité secondaire d'Idinvest Partner, pointe : « Un certain nombre d'investisseurs d'envergure en secondaire ont joué la carte de l'attentisme, lors des tout premiers mois de l'année, dans l'environnement de forte volatilité qui a caractérisé l'ensemble des marchés ». De plus, il partage sa ferme croyance dans l'importance de maintenir de bonnes relations avec les investisseurs, même après leur sortie d'un fonds : « Une société de gestion qui décide d'initier une opération de secondaire aura tout intérêt à préserver de bonnes relations avec les souscripteurs qui souhaitent céder leurs parts d'un véhicule. Ce n'est pas parce que ces derniers souhaitent récupérer des liquidités à l'instant " T" pour des raisons diverses qu'ils ne participeront pas aux futurs fundraising de l'équipe».

  • 03/10/2016 - Christophe Simon, Partner chez Idinvest, discute du marché secondaire dans l'édition spéciale Secondaire de Capital Finance

    Christophe, Partner chargé de l'activité secondaire d'Idinvest Partner, pointe : « Un certain nombre d'investisseurs d'envergure en secondaire ont joué la carte de l'attentisme, lors des tout premiers mois de l'année, dans l'environnement de forte volatilité qui a caractérisé l'ensemble des marchés ». De plus, il partage sa ferme croyance dans l'importance de maintenir de bonnes relations avec les investisseurs, même après leur sortie d'un fonds : « Une société de gestion qui décide d'initier une opération de secondaire aura tout intérêt à préserver de bonnes relations avec les souscripteurs qui souhaitent céder leurs parts d'un véhicule. Ce n'est pas parce que ces derniers souhaitent récupérer des liquidités à l'instant " T" pour des raisons diverses qu'ils ne participeront pas aux futurs fundraising de l'équipe».

  • 03/10/2016 - Christophe Simon, Partner chez Idinvest, fait la couverture du dossier spécial sur le Secondaire de Capital Finance

    Christophe Simon, Partner responsable des investissements secondaires chez Idinvest, partage son expertise professionnelle sur le climat actuel de ce marché. Il commente la volatilité qui couvre l'ensemble des marchés et l'effet de cet environnement sur certains investisseurs secondaires. En outre, Christophe Simon se fonde sur son expertise dans ce domaine pour exprimer l'importance de maintenir de solides relations avec les investisseurs, même après leur sortie d'un fonds d'investissement.

  • 01/10/2016 - Le Managing Partner d'Idinvest est nommé censeur chez Bpifrance Financement

    Benoit Grossmann (doctorat de physique Univ Paris VI, MBA IEP Paris) est nommé censeur au sein du conseil d'administration de Bpifrance Financement. Il est Managing Partner chez Idinvest, qu'il rejoint en 2002.

  • 01/10/2016 - Idinvest Secondaries III vise 400 millions d'euros pour son véhicule centré sur le marché secondaire

    Dans le marché d'aujourd'hui, un positionnement de niche peut conduire à se distinguer. Les levées réussies partagent souvent une même recette : un fort taux de retour des anciens LPs auquel s'adjoint le soutien de quelques nouveaux. Cela démontre la confiance qui leur est accordée par les investisseurs. Nul doute que les sociétés de gestion actuellement sur la route de la levée tâcheront de mettre en pratique ces principes. Idinvest Secondaries III a déjà rassemblé 350 millions d'euros et vise 400 millions pour son véhicule centré sur le marché secondaire. Si le TRI réalisé reste le meilleur argument pour convaincre, les stratégies relationnelles mises en place par les GPs se révèlent tout aussi cruciales pour attirer des LPs très entourés.

  • 01/10/2016 - Zenly, société du portefeuille digital d'Idinvest Partners, lève 20,1 M€

    La start-up française Zenly, qui propose une application permettant de retrouver ses amis dans une foule, vient de lever 22,5 M$ (20,1 M€) auprès de fonds américains et français. Idinvest, Benchmark Capital, Insight Venture, et Xavier Niel participent à ce tour de table. En mai 2016, la jeune pousse avait déjà réalisé une première levée de fonds de 11,2M$ (9,8 M€). Avec cette opération, Zenly souhaite ouvrir un bureau à San Francisco et recruter du personnel pour compléter ses équipes produit et marketing.

  • 01/10/2016 - Plusieurs nominations chez Idinvest dans le monde du private equity

    Benoist Grossmann, le Managing Partner d'Idinvest, est nommé censeur au sein du conseil d'administration de Bpifrance Financement. Sophie Béric est nommée strategic projects director et Solomon Moos devient responsable des relations investisseurs Asie chez Idinvest Partners.

  • 01/10/2016 - Idinvest Partners gère un support en unités de compte de la BNP

    Idinvest noue un partenariat avec BNP Paribas Privée. Elle proposera à ses clients de souscrire - via leur assurance vie - au fonds secondaire Idinvest Strategic Opportunites. « L'intégration dans notre offre d'Idinvest Strategic Opportunities permet aux clients de bénéficier d'une classe d'actifs de long terme au sein de leur contrat d'assurance vie. Nous nous réjouissons du lancement de ce nouveau support, qui participe au développement des sociétés non cotées françaises », a déclaré Fabrice Bagne, directeur de Cardif Patrimoine.

  • 01/10/2016 - Idinvest, un des investisseurs de MolotovTV cité dans La Grande Interview du business de la télévision avec Pierre Lescure

    Pierre Lescure met en avant les acteurs de MolotovTV incluant « Jean-David Blanc, le fonds d'investissement spécialisé dans les start-up, Idinvest Partners et aussi Jacques-Antoine Granjon (fondateur de vente-privée.com, ndlr), Marc Simoncini (fondateur de Meetic) et une petite équipe de business angels.»

  • 29/09/2016 - Classement FIP-FCPI du Particulier.fr : 7 fonds Idinvest dans le Top10

    Pour connaître la vraie rentabilité des FIP et des FCPI, Le Particulier.fr a reconstitué les performances de près de 900 fonds, de 40 sociétés de gestion, commercialisés de 2000 à 2014, dont 15% sont aujourd'hui arrivés à leur terme. Grâce à ces données, on peut identifier Idinvest comme un fonds qui parvient à afficher des performances honorables sur leur fonds commercialisés sur différents millésimes. Idinvest figure sept fois dans les dix premiers du classement ce qui démontre leur vraie capacité à maintenir une haute performance d'investissement.

  • 26/09/2016 - Levée de fonds record pour la société du portefeuille digital d'Idinvest, FinanceFox, une assurtech en Europe

    C'est une opération marquante dans le monde encore naissant des assurtech. FinanceFox, une jeune pousse basée à Berlin, à Zurich et à Barcelone, a annoncé la semaine dernière avoir bouclé une levée de fonds de 28 millions de dollars menée par la firme de capital-risque Target Global et Horizons Ventures. Il s'agit de la levée la plus importante à ce jour pour une assurtech en Europe, se félicite-t-il. FinanceFox avait déjà levé 5,5 millions de dollars en janvier dernier. Ses investisseurs initiaux : Idinvest Partners, Salesforce Ventures, Speedinvest, Seedcamp, AngelList, Victory Park Capital et Samuel Skoblo ont également participé à ce tour de table.

  • 23/09/2016 - La société du portefeuille digital d'Idinvest, Actility, reçoit le prix de la start-up de l'année.

    Ce pourrait être l'une des prochaines licornes françaises, ces start-up valorisées plus d'un milliard de dollars. Actility a été créée en 2010 par un duo d'entrepreneurs qui n'en est pas à son coup d'essai, mais celui-ci est un coup de maîtres. Depuis ce virage, Actility accélère. Cette année, elle triplera son chiffre d'affaires, entre 15 et 18 millions d'euros. La start-up compte déjà près de 150 salariés. Et après quatre levées de fonds successives pour un total de 31 millions d'euros auprès de Truffle, bpifrance, Idinvest et Foxconn, l'entreprise envisage une cinquième levée de fonds plus importante encore début 2017. Ce qui pourrait effectivement la faire entrer dans l'enclos des licornes.

  • 23/09/2016 - Benoist Grossmann, Managing Partner d'Idinvest, rejoint le conseil d'administration de Bpifrance

    M. Benoist Grossmann, managing partner chez Idinvest Partner, a été nommé censeur au sein du conseil d'administration de Bpifrance Financement. Sa nomination a pris effet le 22 juillet 2016. M. Benoist Grossmann a rejoint Idinvest Partners en 2002. Il a été nommé membre du directoire en 2003 et intervient principalement dans le secteur de l'internet.

  • 21/09/2016 - Teads, StickyAdsTV, AdYouLike... Criteo, la société du portefeuille digital d'Idinvest, a suscité des vocations en France.

    En construisant un nouveau modèle et en parvenant à percer le marché américain, s'introduisant même sur le Nasdaq, Criteo a, en effet, replacé l'Hexagone sur la carte mondiale de la publicité en ligne. StickyAdsTV a été racheté récemment par l'américain Comcast pour 100 millions d'euros, Teads a levé 43 millions d'euros cet été et Ogury vient de réunir 15 millions de dollars. Cela dit, « Il y a encore un monde entre Criteo et les autres », tempère Benoist Grossmann, Managing Partner chez Idinvest, qui a notamment investi dans Criteo et Ogury. « La différence se fait sur la technologie : Criteo a mis au point son algorithme il y a dix ans et, depuis, ne cesse de l'améliorer. Et, dans ce secteur, l'efficacité se mesure directement sur le taux de marge. »

  • 09/09/2016 - Idinvest contribue aux 92 millions d'euros levés cette semaine avec l'investissement d'Ogury

    La société spécialisée dans le ciblage publicitaire sur mobile qui permet de collecter les données utilisateurs, Ogury, a levé 15 M€ avec ses investisseurs : Idinvest Partners, Ventech, Covent Partners and ACG.

  • 08/09/2016 - Les acteurs traditionnels du private equity ne sont pas les seuls à créer des véhicules dédiés aux fintech

    Allianz France a créé InnovAllianz, un fonds géré par Idinvest dédié au financement de start-up françaises dont l'activité a un impact sur le secteur de l'assurance. « Les 'businessmodels' évoluent aujourd'hui avec une rapidité sans précédent, donc nous devons anticiper et étudier ces nouvelles activités qui pourraient nous menacer ou nous compléter, détaille Anne-Sophie Grouchka, directrice de la stratégie et des projets innovants chez Allianz France.

  • 06/09/2016 - La société du portefeuille d'Idinvest, Molotov TV, récolte plus de 10 M€

    Pour financer ce futur « Netflix de la télé », un premier tour de table de 10 M€ avait été conclu fin 2015 auprès de plusieurs business angels dont Marc Simoncini, Jacques-Antoine Granjon ou encore Steve Rosenblum, et d'Idinvest Partners à hauteur de 4,5 M€ (pour près de 18% du capital). En outre, le bouquet de télévision britannique Sky a annoncé avoir injecté 4 M€ au capital de Molotov, dans le cadre d'un tour plus conséquent.

  • 06/09/2016 - Ogury, société du portefeuille d'Idinvest, lève 15 millions : à l'assaut du retargeting mobile

    Ogury, spécialiste du ciblage publicitaire sur mobile, boucle une deuxième levée de fonds de 15 millions de dollars. Idinvest Partners est le chef de file pour ce tour de table. Il a été suivi par d'autres fonds de capital-risque comme Ventech, Covent Partners et la société de gestion de fonds ACG. Les fonds recueillis serviront à « soutenir le développement à l'international, la R&D et le rythme de recrutements ».

  • 06/09/2016 - Ogury, société du portefeuille d'Idinvest, lève 15 millions : à l'assaut du retargeting mobile

    Ogury, spécialiste du ciblage publicitaire sur mobile, boucle une deuxième levée de fonds de 15 millions de dollars. Idinvest Partners est le chef de file pour ce tour de table. Il a été suivi par d'autres fonds de capital-risque comme Ventech, Covent Partners et la société de gestion de fonds ACG. Les fonds recueillis serviront à « soutenir le développement à l'international, la R&D et le rythme de recrutements ».

  • 06/09/2016 - La société du portefeuille digital d'Idinvest, Ogury, lève 15 M USD pour accélérer son développement à l'international

    Spécialiste du ciblage publicitaire sur mobile, Ogury vient de réaliser une levée de fonds de 15 millions de dollars auprès du fonds français Idinvest Partners, et des investisseurs historiques Ventech, Covent Partners et ACG. Cette deuxième levée de fonds depuis sa création doit permettre à l'entreprise d'investir en recherche et développement, dans des recrutements et de soutenir son développement à l'international, a-t-elle précisé dans un communiqué.

  • 06/09/2016 - La société du portefeuille digital d'Idinvest, Ogury, lève 15 millions de dollars pour attaquer le marché US

    La plateforme française spécialisée dans le ciblage publicitaire sur mobile, Ogury, vient de réaliser une levée de près de 15 millions de dollars menée par Idinvest Partners et abondée par les investisseurs historiques, Ventech, Covent Partners et ACG. Créé il y a à peine deux ans par Jean Canzoneri et Thomas Pasquet (également fondateurs de BeeAd qu'ils ont revendu à Teads), Ogury propose aux annonceurs des solutions publicitaires leur permettant d'accéder aux données comportementales de près de 250 millions de mobinautes.

  • 06/09/2016 - Ogury accueille Idinvest à son capital et lève 15 millions de dollars pour attaquer le marché américain

    Cette start-up est basée à Londres et a été créée par deux Français, Jean Canzoneri et Thomas Pasquet, qui avaient déjà fondé Beezik - devenu ensuite BeeAd -, qui proposait des contenus gratuits (musique, articles...) sponsorisés par la publicité. Elle vient de lever 15 millions de dollars (13,4 millions d'euros) auprès d'Idinvest, qui avait déjà investi dans Criteo, et de ses actionnaires historiques Ventech, Covent Partners et ACG, portant à plus de 20 millions de dollars le total des fonds levés.

  • 05/09/2016 - Société du portefeuille digital d'Idinvest, Talend, récolte près de 95 M$ sur le Nasdaq

    Le 29 juillet, Talend s'est introduit sur le Nasdaq en levant 84,6 M€. Son offre publique s'est bâtie sur l'émission de 5,25 millions d'actions à un prix unitaire de 16,12€. L'éditeur de logiciels d'intégration de données et d'applications en mode SaaS a pu compter sur bpifrance qui après lui avoir apporté 12,4 M€ en 2013, se renforce à nouveau au capital. Pré-IPO, Silver Lake Sumeru (25,4 %), Idinvest Partners (20,1 %), Balderton Capital (20 %) et Galileo Partners (8,2 %) figuraient au capital.

  • 05/09/2016 - Renaud Cointreau boucle le premier prêt «fractionnable»

    La PME spécialisée dans le champagne et les spiritueux Renaud Cointreau a levé en juillet dernier 16 millions d'euros de dette par l'intermédiaire notamment d'un Euro-PP sous format de prêt à libération fractionnée. L'opération présentée à Renaud Cointreau ne concernait pas un Euro-PP obligataire mais un Euro-PP loan. «L'intérêt de ce format réside dans sa simplicité, à la fois pour l'emprunteur et pour les prêteurs, souligne Valérie Ducourty, directrice d'investissement chez Idinvest.

  • 01/09/2016 - Nouveau recrutement pour Idinvest Partners : Stéphanie Courtadon, Directrice Marketing

    Stéphanie courtadon (Essec, master droit de l'environnement Paris I et II, DU gestion de patrimoine Univ. Auvergne) rejoint Idinvest Partners comme Directrice Marketing. Elle était auparavant directrice marketing et développement au sein de Siparex.

  • 01/09/2016 - Talend, société du portefeuille digital d'Idinvest, entre au Nasdaq

    Talend, l'éditeur open source de logiciels de données a réussi son entrée sur le Nasdaq le 29 juillet 2016, parvenant à lever 94,5M$ (85M€), contre les 86,25M$ (77,3M€) anticipés. Cela correspond à un montant net de 91.6M$ (82M€). Après prise en compte des dépenses et commissions liées à l'opération. Dans le cadre de cette IPO, Bpifrance a réinvesti dans Talend 10M$ (9M€) supplémentaires. Pré-IPO, se trouvaient au capital de Talend Silverlake Sumeru (25.4%), Idinvest Partners (20%) Balderton Capital (20%), Galileo Partners (8,2%) et Bpifrance Investissement (6,9%).

  • 01/09/2016 - Premier closing a 350m€ pour le 3ème fonds secondaire d'Idinvest

    Idinvest Partners a réalisé le premier closing de son troisième fonds secondaire. Doté de 350M€, il vise à racheter des parts de fonds investissant dans des PME européennes du mid-market en buyout. « Nous investirons des tickets moyens compris entre 10 et 50M€, soit pour racheter des portefeuilles de sociétés soit pour des parts de fonds de private equity situés en Europe de l'Ouest », souligne Christophe Simon, Partner en charge de l'activité Secondaire chez Idinvest Partners.

  • 01/09/2016 - Philippe Gelis reconnait Idinvest comme l'un des investisseur clés de Kantox

    Nos investisseurs - Partech International, Idinvest et Cabiedes & Partners - nous ont apporté des capitaux qui ont permis à l'entreprise de croître vite. D'autre part, ils partagent avec nous leurs expériences, notamment sur des thématiques de gestion de la croissance. Ils sont à nos côtés pour trouver des solutions aux problèmes que peut rencontrer l'entreprise et permettre à celle-ci de se développer le plus rapidement possible.

  • 01/09/2016 - Idinvest Partners participe au véhicule VC d'Isai

    Lancé en 2009, le VC lève un premier fonds early stage en 2010 de 35 millions d'euros auprès de ces entrepreneurs du net. Le tout premier deal signé en 2010 est aujourd'hui une «licorne» qui vaudrait plus de 1 milliard d'euros, BlaBlaCar. Isai Venture II lui a succédé en 2015 avec 75 millions depuis son lancement en 2009. Des institutionnels et corporate aussi y ont cru, comme Bpifrance, Crédit Mutuel Arkéa, Idinvest, Galeries Lafayette, M6 ou Amaury. Mais au total, plus de 60 % des fonds gérés viennent d'entrepreneurs. Aujourd'hui, le fonds 1 présente un TRI théorique de 37 %, calculé de façon conservatrice.

  • 01/09/2016 - Le marché de la FoodTech : Qui va manger l'autre ?

    Certaines foodtech ont choisi de cuisiner elles-mêmes leurs repas. Elles remontent ainsi la chaîne de valeur, et proposent des plats composés avec des matières premières sélectionnées. En France, Frichti s'est lancé mi-2015 et a levé 1 million d'euros la même année auprès d'Alven, qui avait déjà vécu une success story avec les fondateurs. En mars 2016, un nouveau tour de table de 12 millions d'euros réunit Alven, Idinvest Partners et des business angels.

  • 01/09/2016 - Bpifrance lève 140 M€ pour un fonds de dette in fine

    Bpifrance clôt son premier véhicule de dette senior in fine. Doté de 140 M€ d'argent public, il sera dédié aux PME et ETI françaises cotées et non cotées. « Les deals visés sont principalement corporate sans pour autant délaisser le marché du LBO, qui représentera toutefois une minorité des opérations », poursuit Nicolas Manardo. La banque publique souhaite co-investir aux côtés d'autres fonds de dette senior, qu'il s'agisse par exemple d'Idinvest ou encore du fonds de dette privée de la BNP.

  • 19/08/2016 - Stéphanie Courtadon rejoint Idinvest Partners en tant que directrice marketing

    Idinvest Partners, spécialiste du financement des PME en Europe, annonce la nomination de Stéphanie Courtadon au poste de directrice marketing. Diplômée de l'Essec, Stéphanie Courtadon commença sa carrière en 1999 en tant que chef de produit marketing pour le compte de la HSBC. Chargée du marketing institutionnel chez Axa à partir de 2002, elle devint directrice de la coordination mondiale du marketing en 2005. Chargée des relations investisseurs et du marketing pour Crédit Agricole Private Equity à compter de 2008, elle rallia Siparex en 2012 en tant que directrice marketing et développement, poste qu'elle occupait depuis lors.

  • 11/08/2016 - Idinvest, l'une des initiatives parisienne qui favorise l'implantation des start-ups

    Paris compte plus d'une quarantaine d'incubateurs, dont 20 fablabs, qui permettent notamment aux jeunes pousses de réaliser leurs premiers prototypes. Par exemple, Orange a mis en place une de ses FabLabs pour accompagner des « promos » de jeunes entrepreneurs pendant trois mois afin de dynamiser leur développement. Bpifrance a servi de moteur pour lancer l'investissement dans les startups. Les fonds, comme Partech, Idinvest, Capital partners, etc. se sont multipliés avec des capacités d'investissement croissantes. Paris et l'Île-de-France représentent, à eux seuls, la moitié de l'écosystème de l'innovation français.

  • 01/08/2016 - Société du portefeuille digital d'Idinvest : Frichti met les petits plats dans les grands

    Sept mois seulement après son lancement, Frichti annonce une levée de fonds de 12 M€ auprès des fonds Idinvest Partners et Alven Capital, mais aussi d'investisseurs privés comme Pierre Valade, Céline Lazorthes et Céline Orjubin. Une levée inédite par sa taille pour une société aussi jeune. Frichti se positionne sur le secteur concurrentiel de la livraison de plats à domicile, avec une spécificité, le «bien manger».

  • 01/08/2016 - Talend, société du portefeuille digital d'Idinvest, lance son IPO

    Talend, une société française qui développe des solutions Big Data d'intégration Cloud pour les entreprises, a été introduite en Bourse au Nasdaq, ce qui lui permet de lever près de 100 millions de dollars. Fondée en 2006 et basée à Suresnes et Redwood City (Californie), Talend a pour actionnaire historique Idinvest Partners.

  • 01/08/2016 - Talend, société du portefeuille digital d'Idinvest réussit son entrée sur le Nasdaq

    Le titre de l'éditeur franco-américain de logiciels de gestion des données a flambé lors de sa première séance de cotation à New York. Pré-IPO, Silver Lake Sumeru (25,4 %), Idinvest Partners (20,1 %), Balderton Capital (20 %) et Galileo Partners (8,2 %) figuraient au capital.

  • 01/08/2016 - La société du portefeuille d'Idinvest, Frichti, boucle un tour de 12 millions d'euros

    Sept mois après son lancement, la startup a réussi à boucler un tour de table de 12 millions d'euros, notamment auprès des fonds d'investissement Idinvest et Alven Capital. Elle compte aujourd'hui 200 employés et se concentre sur Paris, Issy-les-Moulineaux et Boulogne-Billancourt, avant de conquérir la petite couronne.

  • 01/08/2016 - Trois ans après Criteo, premiers pas réussi au Nasdaq pour Talend, une autre société du portefeuille d'Idinvest

    Basée à Suresnes et Redwood, la société de logiciels de big data s'est introduite avec succès sur le Nasdaq, levant près de 100 millions de dollars en une journée. Plus de 40% de son chiffre d'affaires est réalisé aux Etats-Unis et un tiers des 560 salariés travaillent outre-Atlantique. Talend était déjà accompagnée dans son développement par des fonds internationaux, tels le britannique Balderton Capital et l'américain Silver Lake Sumeru. Parmi les actionnaires historiques français : Idinvest Partners, Iris Capital, Galileo Partners et BpiFrance.

  • 01/08/2016 - Talend, la société du portefeuille d'Idinvest, réussit ses premiers pas au Nasdaq

    Troisième société de logiciels d'origine française à tenter la cotation au Nasdaq, après Business Objects et Criteo, Talend a réussi son examen de passage. "On a eu une très, très forte demande pour le titre Talend lors des trois dernières semaines de road-show, ce qui nous a permis de fixer le prix au-dessus de la fourchette", a indiqué le directeur financier, Thomas Tuchscherer. Au total, l'entreprise technologique française aura levé environ presque 89 millions d'euros soit autant que l'ensemble des fonds déjà réunis lors de ses précédents tours de table, principalement auprès des fonds français Idinvest, britannique Balderton Capital et américain Silver Lake Sumeru.

  • 01/08/2016 - La start-up française et société du portefeuille d'Idinvest, Talend en route pour devenir le futur Criteo?

    L'éditeur de logiciels spécialisé dans l'intégration des big data a vu son action bondir de près de 42% le jour de son introduction en Bourse vendredi à New-York, valorisant l'entreprise française à 760 millions de dollars. Créée à Paris mais basée en Californie, la start-up emploie aujourd'hui 560 salariés dans 10 pays. Parmi les actionnaires français, on trouve les fonds Idinvest Partners, Iris Capital, Galileo Partners et l'Etat, via Bpi France, le seul à s'être renforcé au capital à l'occasion de l'introduction.

  • 01/08/2016 - La société du portefeuille digital d'Idinvest, Talend, réussit ses premiers pas au Nasdaq

    La société française spécialisée dans les logiciels traitant des masses de données a vu son titre s'envoler de 41,67% à son premier jour de cotation au Nasdaq. Elle a levé plus de 94 millions de dollars pour financer sa croissance. Troisième société de logiciels d'origine française à tenter la cotation au Nasdaq, après Business Objects et Criteo, Talend a réussi son examen de passage. Au total, l'entreprise technologique française aura levé environ presque 100 millions de dollars soit autant que l'ensemble des fonds déjà réunis lors de ses précédents tours de table, principalement auprès des fonds français Idinvest, britannique Balderton Capital et américain Silver Lake Sumeru.

  • 29/07/2016 - Talend, société du portefeuille d'Idinvest, récolte près de 95 M$

    Talend s'est introduit le 29 juillet 2016 sur le Nasdaq en récoltant 84,6 M€ (94,5 M$). Son offre publique s'est bâtie sur l'émission de 5,25 millions actions nouvelles à un prix unitaire de 16,12 € (18 $). Pré-IPO, Silver Lake Sumeru (25,4 %), Idinvest Partners (20,1 %), Balderton Capital (20 %) et Galileo Partners (8,2 %) figuraient au capital. Cette levée de fonds sur la bourse de New York doit permettre à la start-up de poursuivre son développement.

  • 29/07/2016 - Talend, société du portefeuille digital d'Idinvest, rentre en Bourse

    La société basée entre la France et les États-Unis a fait, ce vendredi 29 juillet 2016, son entrée sur le Nasdaq. À raison de 5,25 millions de titres émis au prix unitaire de 18 dollars, l'opération lui permet de lever 94,5 millions de dollars. C'est plus que les 86,25 millions annoncés à titre indicatif dans le document préliminaire communiqué à la SEC. Le fonds Silver Lake en détient, via son véhicule Toro Acquisition et ses entités affiliées, 25,4 % (5 670 102 titres). Suivent Idinvest Partners (20,1 %), Balderton Capital (20 %), Galileo Partners (8,2 %) et Bpifrance (6,9 %). Goldman Sachs, J.P. Morgan, Barclays et Citigroup accompagnent cette IPO dotée d'une option de surallocation à hauteur de 787 500 actions ; 456 852 étant émises par Talend, le reste par l'un de ses actionnaires, dont l'identité n'est pas précisée.

  • 29/07/2016 - Talend, société du portefeuille digital d'Idinvest, rentre en Bourse

    La société basée entre la France et les États-Unis a fait, ce vendredi 29 juillet 2016, son entrée sur le Nasdaq. À raison de 5,25 millions de titres émis au prix unitaire de 18 dollars, l'opération lui permet de lever 94,5 millions de dollars. C'est plus que les 86,25 millions annoncés à titre indicatif dans le document préliminaire communiqué à la SEC. Le fonds Silver Lake en détient, via son véhicule Toro Acquisition et ses entités affiliées, 25,4 % (5 670 102 titres). Suivent Idinvest Partners (20,1 %), Balderton Capital (20 %), Galileo Partners (8,2 %) et Bpifrance (6,9 %). Goldman Sachs, J.P. Morgan, Barclays et Citigroup accompagnent cette IPO dotée d'une option de surallocation à hauteur de 787 500 actions ; 456 852 étant émises par Talend, le reste par l'un de ses actionnaires, dont l'identité n'est pas précisée.

  • 29/07/2016 - Talend, société du portefeuille digital d'Idinvest, rentre en Bourse

    La société basée entre la France et les États-Unis a fait, ce vendredi 29 juillet 2016, son entrée sur le Nasdaq. À raison de 5,25 millions de titres émis au prix unitaire de 18 dollars, l'opération lui permet de lever 94,5 millions de dollars. C'est plus que les 86,25 millions annoncés à titre indicatif dans le document préliminaire communiqué à la SEC. Le fonds Silver Lake en détient, via son véhicule Toro Acquisition et ses entités affiliées, 25,4 % (5 670 102 titres). Suivent Idinvest Partners (20,1 %), Balderton Capital (20 %), Galileo Partners (8,2 %) et Bpifrance (6,9 %). Goldman Sachs, J.P. Morgan, Barclays et Citigroup accompagnent cette IPO dotée d'une option de surallocation à hauteur de 787 500 actions ; 456 852 étant émises par Talend, le reste par l'un de ses actionnaires, dont l'identité n'est pas précisée.

  • 29/07/2016 - Société du portefeuille digital d'Idinvest, Talend entre au Nasdaq

    Installé à Redwood (Californie), l'entreprise fondée en 2006 à Suresnes, près de Paris, va mettre sur le marché 5,25 millions de certificats de dépôt américains (ADS) à 18 dollars pièce. "On a eu une très, très forte demande pour le titre Talend et j'espère qu'on verra cette demande se refléter dans le cours de bourse aujourd'hui" (vendredi), a indiqué à l'AFP le directeur financier Thomas Tuchscherer. Talend prévoit une option de surallocation portant sur 787.500 titres supplémentaires, dont 456.852 apportés par la compagnie. Si elle est entièrement exercée, 17% environ du capital auront été mis en Bourse.

  • 29/07/2016 - Société du portefeuille digital d'Idinvest, Talend entre au Nasdaq

    Installé à Redwood (Californie), l'entreprise fondée en 2006 à Suresnes, près de Paris, va mettre sur le marché 5,25 millions de certificats de dépôt américains (ADS) à 18 dollars pièce. "On a eu une très, très forte demande pour le titre Talend et j'espère qu'on verra cette demande se refléter dans le cours de bourse aujourd'hui" (vendredi), a indiqué à l'AFP le directeur financier Thomas Tuchscherer. Talend prévoit une option de surallocation portant sur 787.500 titres supplémentaires, dont 456.852 apportés par la compagnie. Si elle est entièrement exercée, 17% environ du capital auront été mis en Bourse.

  • 29/07/2016 - Le français Talend, société du portefeuille digital d'Idinvest, fait ses premiers pas au Nasdaq

    C'est un jour historique pour la société du portefeuille d'Idinvest, Talend, mais aussi pour le secteur français de la « tech ». Vendredi, l'éditeur de logiciels a fait ses premiers pas en Bourse, sur le Nasdaq, la prestigieuse place de marché américaine dédiée aux sociétés high-tech. Parmi les actionnaires français déjà présents au capital : Iris Capital, Idinvest Partners, Galileo Partners, seule la BPI a décidé de se renforcer en participant à l'opération. Au total, l'introduction en Bourse devrait permettre à l'entreprise de lever un peu plus de 100 millions de dollars. L'argent servira à financer de futures acquisitions. « Le choix du Nasdaq était naturel car c'est la place de marché idéale pour les sociétés technologiques en croissance. On cherche des sociétés dont les technologies pourraient nous aider à étoffer notre gamme de produits », explique Thomas Tuchscherer.

  • 29/07/2016 - Talend, logiciels de gestion des données et société du portefeuille d'Idinvest, entre au Nasdaq

    L'éditeur franco-américain de logiciels de gestion des données Talend a annoncé son entrée au Nasdaq vendredi, une opération qui devrait lui permettre de lever une centaine de millions de dollars destinés à des acquisitions. Désormais installé à Redwood (Californie), l'entreprise fondée en 2006 à Suresnes, près de Paris, va mettre sur le marché 5,25 millions de certificats de dépôt américains (ADS) à 18 dollars pièce, c'est-à-dire plus que la fourchette de 15 à 17 dollars précédemment indiquée. "On a eu une très, très forte demande pour le titre Talend lors des trois dernières semaines de road-show, ce qui nous a permis de fixer le prix au-dessus de la fourchette", a indiqué à l'AFP le directeur financier Thomas Tuchscherer. La société avait déjà levé ces dernières années plus de 100 millions de dollars pour asseoir son modèle, principalement auprès des fonds français Idinvest Partners, britannique Balderton Capital et américain Silver Lake Sumeru.

  • 29/07/2016 - Talend, logiciels de gestion des données et société du portefeuille d'Idinvest, entre au Nasdaq

    L'éditeur franco-américain de logiciels de gestion des données Talend a annoncé son entrée au Nasdaq vendredi, une opération qui devrait lui permettre de lever une centaine de millions de dollars destinés à des acquisitions. Désormais installé à Redwood (Californie), l'entreprise fondée en 2006 à Suresnes, près de Paris, va mettre sur le marché 5,25 millions de certificats de dépôt américains (ADS) à 18 dollars pièce, c'est-à-dire plus que la fourchette de 15 à 17 dollars précédemment indiquée. "On a eu une très, très forte demande pour le titre Talend lors des trois dernières semaines de road-show, ce qui nous a permis de fixer le prix au-dessus de la fourchette", a indiqué à l'AFP le directeur financier Thomas Tuchscherer. La société avait déjà levé ces dernières années plus de 100 millions de dollars pour asseoir son modèle, principalement auprès des fonds français Idinvest Partners, britannique Balderton Capital et américain Silver Lake Sumeru.

  • 29/07/2016 - Talend, logiciels de gestion des données et société du portefeuille d'Idinvest, entre au Nasdaq

    L'éditeur franco-américain de logiciels de gestion des données Talend a annoncé son entrée au Nasdaq vendredi, une opération qui devrait lui permettre de lever une centaine de millions de dollars destinés à des acquisitions. Désormais installé à Redwood (Californie), l'entreprise fondée en 2006 à Suresnes, près de Paris, va mettre sur le marché 5,25 millions de certificats de dépôt américains (ADS) à 18 dollars pièce, c'est-à-dire plus que la fourchette de 15 à 17 dollars précédemment indiquée. "On a eu une très, très forte demande pour le titre Talend lors des trois dernières semaines de road-show, ce qui nous a permis de fixer le prix au-dessus de la fourchette", a indiqué à l'AFP le directeur financier Thomas Tuchscherer. La société avait déjà levé ces dernières années plus de 100 millions de dollars pour asseoir son modèle, principalement auprès des fonds français Idinvest Partners, britannique Balderton Capital et américain Silver Lake Sumeru.

  • 28/07/2016 - IDI : rapport financier semestriel au 30 juin 2016

    Le Groupe IDI, créé en 1970, est une société d'investissement cotée spécialisée dans les entreprises du mid market. Le Groupe a également développé une activité de gestion pour compte de tiers, avec une présence forte dans l'investissement en fonds de fonds de Private Equity dans les pays émergents principalement en Chine et en Inde ainsi que dans les fonds de fonds de Private Equity en Europe : Idinvest Partners. Avec Idinvest Partners, le Groupe IDI gère environ 7,4 milliards d'euros.

  • 28/07/2016 - Investissements au cours du premier semestre 2016

    Idinvest Partners a déployé plus de 500 millions d'euros pour financer la croissance des PME européennes à travers ses différentes stratégies d'investissement, à savoir le capital croissance, la dette privée, les transactions secondaires et les fonds primaires.

  • 25/07/2016 - Idinvest est inclus dans le classement des champions de l'ISF PME en 2016

    Une collecte ISF PME de l'ordre de 900 M€ au premier semestre laisse présager une collecte totale sans précédent en 2016. Idinvest Partners occupe la troisième position dans le classement d'ISF 2016 avec une collecte total de 110 million d'euros

  • 25/07/2016 - Stéphanie Courtadon rejoint ldinvest Partners en tant que Directrice Marketing

    Stéphanie Courtadon, quarante-quatre ans, diplômée de l'ESSEC, est titulaire d'un master 2 de droit de l'environnement et d'un DU de gestion de patrimoine. Durant une dizaine d'années, elle a assumé des fonctions marketing dans la gestion d'actifs. Elle a notamment été directrice de la coordination mondiale du marketing chez AXA Investment Managers, puis chez HSBC Epargne Entreprise. Entre 2008 et 2012, elle a été chargée des relations investisseurs et du marketing chez Crédit Agricole Private Equity. Récemment, elle était directrice marketing et Développement au sein de Siparex.

  • 21/07/2016 - Société du portefeuille digital d'Idinvest, Molotov, veut révolutionner la télé

    Pierre Lescure, fondateur de Canal+, Jean-David Blanc, ex-wonderkid du Net et fondateur d'AlloCiné, et Jean-Marc Denoual, ancien dirigeant de TF1, viennent de lancer une plateforme de distribution de télévision. Baptisée Molotov tv et inspirée de modèles comme YouTube, Netflix ou Spotify. «Notre but consistait justement à mettre cette offre pléthorique en valeur», explique Pierre Lescure. Molotov a pu voir le jour grâce à une levée de fonds de 10 millions d'euros en 2014, à laquelle ont participé entre autres le fonds Idinvest, Jacques-Antoine Granjon et Marc -Simoncini.

  • 19/07/2016 - Classement 2016 des Fonds Capital Innovation France Tech & Généralistes

    Idinvest Partners est inclus dans la catégorie « Incontournable » du Classement 2016 des Meilleurs Fonds Capital Innovation France - Tech & Généralistes.

  • 19/07/2016 - Classement 2016 des Fonds Capital Innovation Europe

    Idinvest Partners est listée dans la catégorie « Excellent » du Classement 2016 des Meilleurs Fonds Capital Innovation Europe.

  • 18/07/2016 - Fonds de fonds : Idinvest cible 650 M€

    Idinvest Partners met l'accent sur les fundraisings pour son métier de fonds de fonds. La société de gestion ambitionne d'augmenter ses actifs sous gestion de 650 M€ en levant trois véhicules positionnés sur cette stratégie. Idinvest Secondary Fund III vise un premier closing d'ici à l'automne, avant d'achever sa levée à 400 M€ avant la fin de l'année. Ce FPCI consacré aux transactions secondaires en Europe sera couplé au FCPR Idinvest Strategic Opportunities d'un montant cible de 75 M€ à collecter auprès d'une clientèle privée. Aux côtés du fonds institutionnel ISF III, il co-investira à la faveur de tickets qui pourront aller jusqu'à 3 M€. Mais, de manière indépendante, il sera aussi en mesure de réaliser des opérations secondaires qui seront gérés par la même équipe.

  • 12/07/2016 - Idinvest : l'un des trois fonds au-delà de 100 M€ collectés pour la campagne ISF 2016

    Audacia conserve la première place avec 116 M€ (+ 6 M€), mais le spécialiste des mandats est désormais suivi d'Idinvest dont l'offre mixte FCPI et holding a réuni 110 M€, en progression de près de 20 %. De plus, Idinvest se distingue avec 26 % de croissance sur ces véhicules, à 92 M€. Soit trois fois plus que le deuxième Alto Invest dans la liste de gros acteurs des FCPI.

  • 11/07/2016 - Le secteur French Tech : Un écosystème porteur

    Déjà conséquent, le gâteau à se partager entre banques et conseillers financiers devrait être amené à grossir. « Entre la création du label French Tech, l'émergence de fonds d'investissement de plus en plus gros et reconnus à l'international comme Idinvest et Partech, la pertinence de dispositifs comme le crédit d'impôt recherche, l'écosystème français est particulièrement porteur », considère Guillaume Bonneton, partner chez GP Bullhound. Selon un classement publié fin 2015 par Thomson Reuters, la France se situait au 3ème rang mondial des pays comptant le plus d'entreprises innovantes, juste derrière le Japon et les Etats-Unis.

  • 11/07/2016 - Molotov, la plateforme qui veut « réinventer la télévision »

    Après trois ans de travail, la plateforme Molotov se lance ce lundi, avec l'ambition, ni plus ni moins, de «réinventer la télévision». ». L'emphase, typique de l'esprit start-up, est à la hauteur de l'attente que celle-ci a suscitée dans le monde des médias, pour deux raisons. D'abord parce qu'elle est très bien financée, après une levée d'argent initiale de 10 millions d'euros, auprès du fonds français de capital-risque Idinvest notamment. Ensuite, parce qu'elle est portée par un trio d'hommes qui ne sont pas tout à fait des perdreaux de l'année: Jean-David Blanc, cofondateur d'Allociné, Pierre Lescure, ancien PDG de Canal + et Jean-Marc Dénouai, ex-cadre de TF1.

  • 11/07/2016 - Molotov, la plateforme qui veut « réinventer la télévision »

    Après trois ans de travail, la plateforme Molotov se lance ce lundi, avec l'ambition, ni plus ni moins, de «réinventer la télévision». ». L'emphase, typique de l'esprit start-up, est à la hauteur de l'attente que celle-ci a suscitée dans le monde des médias, pour deux raisons. D'abord parce qu'elle est très bien financée, après une levée d'argent initiale de 10 millions d'euros, auprès du fonds français de capital-risque Idinvest notamment. Ensuite, parce qu'elle est portée par un trio d'hommes qui ne sont pas tout à fait des perdreaux de l'année: Jean-David Blanc, cofondateur d'Allociné, Pierre Lescure, ancien PDG de Canal + et Jean-Marc Dénouai, ex-cadre de TF1.

  • 11/07/2016 - Levée de 100 millions d'euros en vue pour Molotov, société du portefeuille d'Idinvest

    La société est sur le point de boucler une deuxième levée de fonds après avoir récolté 10 millions d'euros en 2014 auprès d'investisseurs comme Idinvest, ainsi qu'auprès des incontournables Marc Simoncini (fondateur de Meetic), Jacques-Antoine Granjon (PDG de Vente Privée) et Steve Rosenblum. Sans attendre le verdict français, les fondateurs de Molotov espèrent déjà conquérir d'autres pays en Europe.

  • 11/07/2016 - Levée de 100 millions d'euros en vue pour Molotov, société du portefeuille d'Idinvest

    La société est sur le point de boucler une deuxième levée de fonds après avoir récolté 10 millions d'euros en 2014 auprès d'investisseurs comme Idinvest, ainsi qu'auprès des incontournables Marc Simoncini (fondateur de Meetic), Jacques-Antoine Granjon (PDG de Vente Privée) et Steve Rosenblum. Sans attendre le verdict français, les fondateurs de Molotov espèrent déjà conquérir d'autres pays en Europe.

  • 11/07/2016 - Levée de 100 millions d'euros en vue pour Molotov, société du portefeuille d'Idinvest

    La société est sur le point de boucler une deuxième levée de fonds après avoir récolté 10 millions d'euros en 2014 auprès d'investisseurs comme Idinvest, ainsi qu'auprès des incontournables Marc Simoncini (fondateur de Meetic), Jacques-Antoine Granjon (PDG de Vente Privée) et Steve Rosenblum. Sans attendre le verdict français, les fondateurs de Molotov espèrent déjà conquérir d'autres pays en Europe.

  • 11/07/2016 - Levée de 100 millions d'euros en vue pour Molotov, société du portefeuille d'Idinvest

    La société est sur le point de boucler une deuxième levée de fonds après avoir récolté 10 millions d'euros en 2014 auprès d'investisseurs comme Idinvest, ainsi qu'auprès des incontournables Marc Simoncini (fondateur de Meetic), Jacques-Antoine Granjon (PDG de Vente Privée) et Steve Rosenblum. Sans attendre le verdict français, les fondateurs de Molotov espèrent déjà conquérir d'autres pays en Europe. 

  • 11/07/2016 - Levée de 100 millions d'euros en vue pour Molotov, société du portefeuille d'Idinvest

    La société est sur le point de boucler une deuxième levée de fonds après avoir récolté 10 millions d'euros en 2014 auprès d'investisseurs comme Idinvest, ainsi qu'auprès des incontournables Marc Simoncini (fondateur de Meetic), Jacques-Antoine Granjon (PDG de Vente Privée) et Steve Rosenblum. Sans attendre le verdict français, les fondateurs de Molotov espèrent déjà conquérir d'autres pays en Europe.

  • 11/07/2016 - Levée de 100 millions d'euros en vue pour Molotov, société du portefeuille d'Idinvest

    La société est sur le point de boucler une deuxième levée de fonds après avoir récolté 10 millions d'euros en 2014 auprès d'investisseurs comme Idinvest, ainsi qu'auprès des incontournables Marc Simoncini (fondateur de Meetic), Jacques-Antoine Granjon (PDG de Vente Privée) et Steve Rosenblum. Sans attendre le verdict français, les fondateurs de Molotov espèrent déjà conquérir d'autres pays en Europe.

  • 11/07/2016 - Spécialiste de l'emailing et société du portefeuille d'Idinvest : NP6 grandit à nouveau

    Sous OBO secondaire avec Turenne, Naxicap et Initiative & Finance depuis 2012, NP6, spécialiste du emailing et de la relation client, rachète Ezakus, une start-up dans laquelle Idinvest avait injecté 6,2 M€ depuis sa création en 2011. A l'origine d'un procédé de segmentation et de ciblage d'audience numérique, Ezakus a fait ses premiers pas aux Etats-Unis en 2013. Tout en conservant son pôle de R & D en France, elle a depuis lors transféré son siège social à New York.

  • 11/07/2016 - Idinvest cible au moins 100M€ pour Electranova Capital II

    La famille Electranova Capital s'agrandit. EDF vient de renouveler sa confiance à Idinvest Partners en se réengageant à hauteur d'environ 30 M€ dans la deuxième mouture de ce fonds de venture orienté cleantech. Le véhicule cible au moins 100 M€ pour un closing final prévu début 2017. Mais pour Nicolas Chaudron, associé du VC, « l'équipe d'investisseurs est en mesure de gérer un fonds allant jusqu'à 200 ou 250 M€ ». Electranova Capital II investira principalement en Europe, mais pourra aussi prendre des participations outre-Atlantique jusqu'à 30 % du portefeuille.

  • 11/07/2016 - Molotov, société du portefeuille d'Idinvest, ouvre enfin son service pour révolutionner la télévision

    La start-up française ouvre lundi 11 juillet un service qui permet d'accéder aux programmes des chaînes gratuites de manière simple et intuitive. Molotov a déjà levé 10 millions d'euros en deux tranches, auprès d'Idinvest, Jacques-Antoine Granjon, Marc Simoncini et des frères Rosenblum. Le service a déjà été ouvert auprès de beta testeurs, indiquant que 100.000 personnes s'étaient déjà inscrites pour bénéficier du service. Prochaine étape: un lancement dans d'autres pays -notamment européens- sur lequel "nous travaillons depuis plusieurs mois", a indiqué Jean-David Blanc.

  • 11/07/2016 - Molotov, société du portefeuille d'Idinvest, ouvre enfin son service pour révolutionner la télévision

    La start-up française ouvre lundi 11 juillet un service qui permet d'accéder aux programmes des chaînes gratuites de manière simple et intuitive. Molotov a déjà levé 10 millions d'euros en deux tranches, auprès d'Idinvest, Jacques-Antoine Granjon, Marc Simoncini et des frères Rosenblum. Le service a déjà été ouvert auprès de beta testeurs, indiquant que 100.000 personnes s'étaient déjà inscrites pour bénéficier du service. Prochaine étape: un lancement dans d'autres pays -notamment européens- sur lequel "nous travaillons depuis plusieurs mois", a indiqué Jean-David Blanc.

  • 08/07/2016 - Allianz veut s'installer dans les infrastructures en France

    Déjà actif dans l'Hexagone en dette d'infrastructures et en énergies renouvelables, l'assureur allemand vise des engagements en fonds propres dans les transports ou l'eau. La société de gestion du groupe dédiée au non-coté veut doubler sous deux à trois ans ses investissements en direct dans les infrastructures (3,8 milliards d'euros d'actifs à fin mars) et dans les énergies renouvelables (2,9 milliards). « La France devrait devenir un de nos principaux marchés d'investissement dans les années à venir », a pourtant annoncé hier lors d'un point presse Jürgen Gerke, directeur général d'Allianz Capital Partners (ACP). Il sera géré par son ancienne filiale Idinvest, comme son nouveau fonds dédié aux start-up de l'assurance.

  • 08/07/2016 - L'opération de capital-investissement d'Adista

    Après une première opération de capital-développement menée en 2012, Adista s'essaie au LBO pour financer son développement. Le spécialiste des réseaux haut débit et des services informatiques est passé sous le contrôle d'Equistone, qui ambitionne de faire doubler le chiffre d'affaires à 150 millions d'euros d'ici 2021. Idinvest Partners est inclus, parmi les parties prenantes, comme le prêteur de l'opération.

  • 07/07/2016 - Nenuphar, société du portefeuille d'Idinvest, crée la plus grande éolienne sur flotteur en forme de H

    Charles Smadja et Frédéric Silvert, qui ont créé Nenuphar en 2006, sont les premiers à avoir construit une grande éolienne en forme de H. Actuellement, un prototype haut de 50 mètres est installé sur terre à Fos-sur Mer. Ils ont annoncé qu'en 2019, Nenuphar prévoit de tester un prototype de taille réelle qui dépassera les 100 mètres de hauteur. A ce jour, la société a déjà investi 23 millions d'euros grâce à ses actionnaires : Idinvest Partners (31 % du capital), Bpifrance (19%) et Areva (19%).

  • 07/07/2016 - Le Danemark veut sa place à bord du train des fintech

    Copenhague met en place une série d'initiatives pour attirer et soutenir les jeunes pousses innovantes dans le secteur financier. Les investisseurs, à l'image du français Idinvest, commencent à percevoir le potentiel du Danemark sur la scène fintech même si le régime fiscal reste peu incitatif. En 2015, les investissements ont bondi pour atteindre 153,5 millions de dollars, contre seulement 5,5 millions en 2014, selon Accenture.

  • 06/07/2016 - Idinvest cible au moins 100 M€ pour Electranova Capital II

    La famille Electranova Capital s'agrandit. EDF vient de renouveler sa confiance à Idinvest Partners en se réengageant à hauteur d'environ 30 M€ dans la deuxième mouture de ce fonds de venture orienté cleantech. Le véhicule cible au moins 100 M€ pour un closing final attendu début 2017. Mais pour Nicolas Chaudron, Partner et associé du VC, « l'équipe d'investisseurs est en mesure de gérer un fonds allant jusqu'à 200 ou 250 M€ ». Tout comme son prédécesseur, Electranova Capital II investira principalement en Europe, mais pourra aussi prendre des participations outre-Atlantique, jusqu'à 30% du portefeuille, notamment grâce à un partenariat tissé avec le VC américain DBL Partners.

  • 04/07/2016 - Actus Tech sur SmartAngels et Ifeelgoods, sociétés du portefeuille d'Idinvest

    La plateforme de financement participatif (crowfunding) SmartAngels a levé 3,5 millions d'euros auprès de ses actionnaires historiques, dont les fonds Elaia et Idinvest, et de nouveaux entrants comme InnovAllianz (un nouveau fonds de l'assureur allemand Allianz) et le Groupe Duval, afin de poursuivre le déploiement de sa place de marché du financement des start-up. En outre, Ifeelgoods, spécialiste de solutions de promotion et de fidélisation des clients et salariés évoluant entre Paris et la Silicon Valley, a levé 6 millions de dollars, dont la moitié provient d'Up Group (ex-Chèque Déjeuner) et le reste des fonds Idinvest et Tugboat Ventures, déjà présents au capital.

  • 04/07/2016 - Talend, société du portefeuille d'Idinvest, brigue une cotation sur le Nasdaq

    La première étape de sa cotation vient d'être officialisée avec le dépôt de sa demande d'enregistrement auprès du gendarme boursier américain, la SEC. Dans ce document, on apprend que l'éditeur de logiciels d'intégration de données espère lever au moins 86,25 M$ sur le Nasdaq. Au niveau capitalistique, l'éditeur est aussi détenu à 25,4% par l'américain Silver Lake Sumeru, tandis qu'Idinvest Partners et Balderton Capital en contrôlent chacun 20 %, suivis par Galileo Partners 8,2 % et bpifrance 5 %. Tous ces VCs ont déjà injecté près de 90 M€ au capital de l'éditeur, en six tours de table.

  • 04/07/2016 - Actus Tech sur SmartAngels et Ifeelgoods, sociétés du portefeuille d'Idinvest

    La plateforme de financement participatif (crowfunding) SmartAngels a levé 3,5 millions d'euros auprès de ses actionnaires historiques, dont les fonds Elaia et Idinvest, et de nouveaux entrants comme InnovAllianz (un nouveau fonds de l'assureur allemand Allianz) et le Groupe Duval, afin de poursuivre le déploiement de sa place de marché du financement des start-up. En outre, Ifeelgoods, spécialiste de solutions de promotion et de fidélisation des clients et salariés évoluant entre Paris et la Silicon Valley, a levé 6 millions de dollars, dont la moitié provient d'Up Group (ex-Chèque Déjeuner) et le reste des fonds Idinvest et Tugboat Ventures, déjà présents au capital.

  • 04/07/2016 - Equistone Partners Europe accompagne Adista

    Se présentant à la fois comme un fournisseur de réseaux fixe/Internet, un gestionnaire de système d'information et un fournisseur de services d'hébergement pour entreprises et collectivités, Adista inscrit son avenir sous le signe du LBO. Aux côtés de ses deux fondateurs, il accueillera ainsi Equistone Partners Europe comme nouvel actionnaire majoritaire. A l'occasion de cette opération, il contractera une unitranche de 40 M€ fournie par Idinvest Partners.

  • 04/07/2016 - Equistone Partners Europe accompagne Adista

    L'investisseur veut aider l'opérateur télécoms pour PME à doubler son activité dans un horizon de cinq ans. Après avoir signé en 2012 un tour de capital-développement de 7M€ auprès des fonds ILP et GEI, il accueillera ainsi Equistone Partners Europe comme nouvel actionnaire majoritaire. A l'occasion de cette opération, il contractera une unitranche de 40M€ fournie par François Lacoste et Olivier Sesbouë d'Idinvest Partners.

  • 04/07/2016 - Une série C à 6 M$ pour ifeelgoods

    Pour son troisième tour, ifeelgoods a récolté 6 M. A côté des investisseurs historiques qui participent à cette série C, Idinvest Partners et TugBoat Venture, figure un nouvel entrant : Groupe Up, qui apporte à lui seul 3M$. Ifeelgoods en profite d'ailleurs pour officialiser avec l'ex-Chèque Déjeuner un partenariat commercial qui permettre à ce dernier de distribuer ses produits numériques comme des places de cinéma et des abonnements.

  • 04/07/2016 - La plateforme de crowdfunding SmartAngeIs réunit 3,5 M€

    L'an dernier, la plateforme a lancé le premier fonds d'investissement dédié au crowdfunding, en s'alliant avec Allianz France, son nouveau véhicule de corporate venture, et le fonds Idinvest Partners. Ces jours-ci, elle a concrétisé un deuxième tour à 3,5 M€ en s'ouvrant à la Financière Duval et en sollicitant ses VCs historiques : Elaia et Idinvest Partners. L'article mentionne la contribution de Benoist Grossmann et Pierre-Edouard Berion d'Idinvest.

  • 01/07/2016 - La standardisation des levées de fonds

    Mené par des personnalités comme Jean-Baptiste Rudelle (Criteo), Frédéric Mazzella (BlaBlaCar) et Pierre Kosciusko-Morizet (H.99), le think tank The Galion Project a publié il y a quelques mois un document qui devrait ravir tout entrepreneur préparant une levée de fonds. Il s'agit d'un modèle de lettre d'intention, pouvant servir de base de discussion entre la start-up et ses potentiels investisseurs. La Galion Term Sheet a été validée par des fonds de premier ordre comme Idinvest Partners, Isai, Partech et XAnge, ainsi que par la BPI.

  • 01/07/2016 - BPIFrance et Allianz France lancent un fonds de fonds

    La banque publique et l'assureur ont réalisé un premier closing à hauteur de 80 millions d'euros du fonds de fonds Allianz France Investissement (AFI) IV. L'objectif du véhicule, dont la gestion revient à Idinvest, est d'atteindre 150 millions d'euros en 2017. Allianz et Idinvest, partenaires historiques, se retrouvent à nouveau. La thèse d'investissement consiste à abonder, par des tickets de 3 à 10 millions d'euros, des fonds de capital investissement dont l'objectif est de financer et d'accompagner des sociétés françaises jeunes et innovantes, quel que soit leur secteur, pour les aider à se développer.

  • 01/07/2016 - Fonds d'Idinvest, Electranova repart en levée

    Idinvest a lancé la levée du fonds Electranova Capital II. Initié par EDF et confié à Idinvest en mandat, le véhicule ambitionne une collecte d'environ 100M€, comme son prédécesseur. Initialement dédié aux cleantechs, son focus évolue pour intégrer leur digitalisation.

  • 01/07/2016 - Idinvest cherche 500m€ pour ses deux prochains fonds secondaires

    Idinvest élargit sa gamme de fonds secondaires en lançant Idinvest Stratégie Opportunities (ISO), un fonds destiné à la clientèle privée. Distribué auprès de banques privées françaises, le produit devrait collecter de 50 à 75 millions d'euros. « Le fonds comportera entre 50 et 100 lignes, et sera investi au fur et à mesure de la collecte réalisée par les banques auprès de leur clientèle de particuliers », commente Luc Maruenda, partner chez Idinvest.

  • 30/06/2016 - Start-up AllianzFrance : Un fonds de capital innovation géré par Idinvest Partners

    Allianz France se dote d'un fonds de capital innovation destiné à participer, minoritairement, dans des start-up contribuant à transformer l'assurance. À travers ce fonds InnovAllianz géré par Idinvest, l'assureur va soutenir principalement des entreprises françaises en phase d'amorçage, de démarrage ou d'expansion et pourquoi pas des jeunes pousses qu'il accompagne déjà par biais de son accélérateur.

  • 30/06/2016 - Un Frichti de course

    Sur le marché ultra concurrentiel de la livraison de plats, Frichti tente de s'imposer avec une idée simple: « Rendre le bien-manger plus pratique que la malbouffe ». Fin mars, la jeune pousse créée en septembre 2015 par Julia Bijaoui et Quentin Vacher a augmenté son capital de 12 millions d'euros et est en pleine phase de recrutement. La levée de fonds vient d?Idinvest Partners et Alven Capital, ainsi que de trois actionnaires individuels, Pierre Valade (ex-CE0 de Sunrise vendue à Microsoft), Céline Lazorthes (GEO de Leetchi) et Céline Orjubin de My Little Paris).

  • 30/06/2016 - Talend, le petit Frenchy qui s'invite au Nasdaq

    Le gendarme boursier américain, une demande d'enregistrement, dans laquelle la société dit vouloir lever 86,25 millions de dollars à l'occasion de cette introduction. Talend serait la troisième dans l'histoire à y réaliser une première introduction (après Business Objects et Criteo). Les deux cofondateurs de Talend, Bertrand Diard et Fabrice Bonan, ne détiennent plus aujourd'hui que 8 % du capital. Ils ont déjà levé plus de 100 millions de dollars auprès de la BPI et des fonds Silver Lake, Toro, Idinvest Partners ou Balderton.

  • 30/06/2016 - Allianz France crée un fonds de capital-risque géré par Idinvest Partners

    L'assureur Allianz France a lancé le fonds InnovAllianz dédié au financement de startup affectant le monde de l'assurance. Ce véhicule est souscrit à 100 % par Allianz et sa gestion a été confiée à son ancienne filiale Idinvest. Il investira principalement, en minoritaire, dans des entreprises françaises en phase d'amorçage, de démarrage ou d'expansion. InnovAllianz a déjà investi dans la plate-forme d'equity crowdfunding SmartAngels ainsi que dans une start-up spécialisée dans la location de courte durée d'espaces de bureaux commerciaux.

  • 30/06/2016 - Talend brigue une cotation sur le Nasdaq

    La première étape de sa cotation vient d'être officialisée avec le dépôt de sa demande d'enregistrement auprès du gendarme boursier américain, la SEC. Dans ce document, on apprend que l'éditeur de logiciels d'intégration de données espère lever au moins 86,25 M$ sur le Nasdaq. Au niveau capitalistique, l'éditeur est aussi détenu à 25,4% par l'américain Silver Lake Sumeru, tandis qu'Idinvest Partners et Balderton Capital en contrôlent chacun 20 %, suivis par Galileo Partners 8,2 % et bpifrance 5 %. Tous ces VCs ont déjà injecté près de 90 M€ au capital de l'éditeur, en six tours de table.

  • 29/06/2016 - SmartAngels boucle un deuxième tour de table

    Deux ans après une première levée de fonds de 1 million d'euros soutenue par 12 business angels et de 3 fonds d'investissement, SmartAngels a annoncé une nouvelle augmentation de capital de 3,5 millions d'euros. L'opération a été bouclée auprès de deux actionnaires historiques : les fonds Elaia et Idinvest Partners ainsi qu'auprès du nouveau fonds d'investissement d'Allianz France , InnovAllianz. Le spécialiste du crowdfunding entend poursuivre le déploiement rapide de son modèle de place de marché du financement des start-up et PME de croissance.